Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 07:11
Fugitive éternité

Disposés en tous lieux et à tous vents
Et rendus fuyants à nous-mêmes

Peut-être
N'existons-nous que rarement

Et bien que chaque battement
Sois le pouls de la vie

Que l'instant illuminatif
S'envaste d'infini

Que la lumière sur les eaux
Se pose comme un sceau

Sommes-nous pour autant exonérés
De notre souffle court

Peut-on sans tremblement silhouetter nos ombres
Voués à cette fugitive éternité ?

Gilles Baudry

Partager cet article

Repost 0
Published by Naline
commenter cet article

commentaires

Muriel-Cécile 29/11/2015 18:16

Dimanche s' "avent-ure", le jour est encore jour sous le crépuscule avancé ; où est la vie sinon dans chaque "souffle court", qui joint aux autres, se fera respiration? Et nos "ombres" se meuvent, "silhouettes" immobilisées puis dansantes, n'osant pas la confidence des bourgeons encore invisibles au bout de nos doigts.
Merci Naline, pour ce questionnement poétique, donc humain, délicatement et terriblement humain.

Plumes d Anges 28/11/2015 11:25

La vie ne serait-elle pas une succession d'instants fugitifs qui nous permettent de savoir qui nous sommes vraiment ? Doux week end Naline. brigitte

  • : Le blog de Naline
  • Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories