Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 19:03
Je marche

La route a distancé la terre

n’existe plus qu’en désir
et le mien me précède

Je marche

Où les colosses de sève
ont forgé un empire
pour accrocher le ciel.

Tout autour
le vent arrache
aux orgues centenaires

De longs grincements
délayés dans l’espace

Comme sur ces trois-mâts
que je n’ai jamais pris.

François-Xavier Maigre, Dans la poigne du vent

Partager cet article

Repost0

commentaires

mimik 07/07/2016 14:09

Super ce poème

Martine Eckert 04/07/2016 20:56

Voila qui me donne envie d'en lire plus, belle soirée chère nadine

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories