Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 15:30

"(...) Il cheminait depuis un peu plus d'une heure, s'émerveillant du spectacle de la nature estivale, quand il parvint à un village qui semblait somnoler sous le chaud bercement des rayons du soleil. Soudain, il s'arrêta devant un jardin où s'épanouissait un superbe rosier blanc. Il s'approcha : quelques fleurs qui ne respectaient pas plus l'enclos où l'on voulait les confiner que lui, ce jour-là, le cloître de l'Entsu-ji, s'offraient librement à la vue, au toucher, à l'odorat. D'une main, il saisit délicatement la tige de celle qui triomphait le plus près de lui, l'approcha de ses yeux pour contempler à loisir le subtil enchevêtrement des pétales, de ses narines pour humer longuement son parfum melliflue. Inspirant la rose, il devenait rose, s'émerveillant de ce miracle que, même respirée une haure, la fleur donne encore, offre toujours, toujours le cadeau de sa senteur. Il porta ensuite la rose à son oreille, en froissa tendrement les pétales qui bruissaient doucement pour lui seul, agitant dans les plis de son pavillon leur froufrou de jupon blanc. (...)"

Daniel Charneux, Nuage et eau

Au cours de ma balade,
ce n'est pas le spectacle de la rose qui m'arrêta.
C'est l'odeur de l'ail-des-ours.
Une odeur reconnaissable entre toutes.

Là, dans le sous-bois,
les fleurs profitaient des rayons du soleil
pour éclore progressivement
et couvrir d'un tapis étoilé
la verdure abondante et odorante.


Observant de plus près,
je découvris à nouveau
un magnifique spectacle
vert et blanc.



Goutelettes des fleurs en devenir.
Légers pétales,
graciles étamines,
une constallation
de mille et unes étoiles,
immaculées,
légèrement nacrées
s'offraient au regard des promeneurs.










Point de froufrou,
un jupon blanc tout simple.
Tout simple de beauté.

D'une beauté parfaite.

Partager cet article

Repost0

commentaires

flo 07/05/2009 16:18

dommage que l'odeur ne soit repoussante, elles sont si belles

Sophie 27/04/2009 10:36

Splendide les mots et les photos ! c'est vrai que cette odeur est reconnaissable entre toutes.
bises du lundi

Naline 27/04/2009 20:21


Et oui, une odeur reconnaissable... et de loin !
Merci pour ton gentil petit mot.
Belle soirée. Bises.


Martine 26/04/2009 19:53

Pour la recette!
Une poignée d'ail-des-ours lavée,essorée, 1 cuillère à soupe d'amandes moulues ou pignons, 1 à 2 cuillères de parmesan, un peu de sel, huile d'olive.
Mixer, hacher fin, ajouter l'huile d'olive pour former un mélange homogène, garder au frigidaire, bon appétit, Martine

Naline 26/04/2009 19:55


Merci !
J'essaierai sans faute !
Bises


Martine 26/04/2009 18:25

C'est vrai que la fleur de l'ail-des-ours est d'une grande délicatesse et d'une grande perfection, la fôret près de chez nous en est couverte et j'aime en sentir l'odeur puissante tôt le matin, en sortant sur la terrace. On peut en faire également un délicieux pesto à mettre sur un toast! Amitié Martine

Naline 26/04/2009 18:48


Tu le fais comment le pesto à l'ail-des-ours ?
Bonne soirée et belle semaine !


  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories