Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 17:23

prunelles.jpg

 

Tout le silence fulgure en un chant

Dans l'éternité d'un jour gris

Au creux d'un bois

          que survolent d'insoucieux nuages

Tout le silence gonflé du chant

          surgi des entrailles de la mésange

Rond comme la rotation de l'univers

Rond comme un coeur qui bat

Coeur humain gonflé de douceur, de douleur

           de cris de vivants et de morts

Eclatant en unique chant de l'instant

Dans l'éternité d'un jour gris

           que survolent d'oublieux nuages

 

Au coeur d'un bois

 

François Cheng, A l'orient de tout

 

J'aurais pu ajouter

Rond comme les prunelles bleues

Au coeur d'un bois

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Naline - dans Nature
commenter cet article

commentaires

Marie Minoza 08/10/2013 18:38

Le chant de l'instant
S'émerveille
et poétise la vie

emma 18/09/2013 08:49

c'est peut être le don le plus précieux, que celui de l'émerveillement à qui, comme toi, sait regarder

Martine 17/09/2013 22:32

trop beau et qui va bien avec la façon dont je vois ce jour ci, belle soirée chère Naline

Jackie 17/09/2013 14:39

Simplement beau. Bonne soirée Naline

mimik 17/09/2013 10:07

Très beau poème de F.Cheng, merci

  • : Le blog de Naline
  • Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories