Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 07:28

Oude-Keulsebaan.jpgMarcher comme un touriste, c'est marcher sur l'écorce de la terre. Marcher comme un randonneur, c'est en connaître la sève, entrer dans le mouvement, l'énergie même de l'univers et revenir le soir avec des odeurs de nature, de forêt traversée, peut-être de sanglier dont on suit les traces... Marcher comme un pèlerin, c'est marcher proche du Souffle qui est dans la sève, avec ce qui informe la sève et donne à l'arbre son écorce, sa droiture vive au bord du chemin.

 

Il ne s'agit pas d'opposer l'écorce, la sève et le Souffle, le touriste, le randonneur, le pèlerin, mais simplement de rappeler que la terre sainte est sous nos pas. Elle n'est pas ici, elle n'est pas là; c'est notre façon de marcher, la qualité de notre marche qui rend la terre sainte ou "profanée".
(...)

Marcher doucement sur la terre, c'est concrètement mettre un pied devant l'autre, et savoir où l'on pose son pas. Marcher doucement sur la terre, c'est demeurer dans la tendresse du respect. Cela renvoie à une des Béatitudes de l'Evangile : "Bienheureux les doux, ils posséderont la terre." La terre résiste aux violents, à ceux qui veulent la consommer, la consumer, elle se donne à ceux qui la traitent doucement.

 

Le vieil homme me disait : "Si tu marches doucement sur la terre, elle ne t'accueillera pas comme un étranger, elle t'accueillera comme une mère, elle n'accueillera pas seulement ta poussière, elle te redonnera à ton souffle, le souffle avec lequel tu l'as éclairée, avec lequel tu la fais respirer. Marche doucement sur la terre, elle est sacrée...".

 

Jean-Yves Leloup, in L'assise et la marche

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Naline - dans Ce qui m'inspire
commenter cet article

commentaires

mimik 09/07/2012 21:17

Très beau texte.

marceline 09/07/2012 07:11

très belle reflexion sur nous-même et la vie.. j'aime.. bisous Naline

Jackie 08/07/2012 19:06

Je ne sais marcher que doucement dans la nature...chaque pas est pour moi source d'émerveillement et de louanges. belle soirée Naline et bonne semaine

Isa 08/07/2012 11:52

Joli texte...
Comment faut-il marcher sur la terre pour qu'il arrête de pleuvoir ????

  • : Le blog de Naline
  • Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories