Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2019 1 01 /04 /avril /2019 18:59
Questionnement

Il faudra que je repasse plus tard 
pour avoir une réponse à mon questionnement. 

Lequel des arbres 
éclot ainsi au printemps ?

 

Partager cet article

Repost0
31 mars 2019 7 31 /03 /mars /2019 07:54
Transmuer en chant

Si tu plonges en toi 
- feuilles branches confondues 
Par-delà tout oubli 
Tu transmues 
En chant

Le vent

François Cheng, Double chant

Partager cet article

Repost0
29 mars 2019 5 29 /03 /mars /2019 18:39
Douceur

...

Je dis : douceur, pensant aux heures d'amitié, 
A ces moments qui disent 
Le temps de la douceur venant pour tout de bon, 

Cet air tout neuf, 
Qui pour durer s'installera.

Guillevic

Partager cet article

Repost0
24 mars 2019 7 24 /03 /mars /2019 18:14
Arabesques

Nous voyons tous les jours 
Des arabesques sur le sol et dans le ciel. 

D'autres arabesques, 
Nous les devinons. 

Ce sont les arabesques 
De la beauté qui va venir 

Quand le printemps s'annonce.

 

Guilllevic, in La ligne du printemps

Partager cet article

Repost0
20 mars 2019 3 20 /03 /mars /2019 19:25
Printemps

Innombrable 
La Fleur 
Parsème la planète 
Eparpillant 
A tue-tête 
Formes 
Beauté 
Et couleurs.

 

Andrée Chedid, in Rythmes

Partager cet article

Repost0
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 21:00
Nécessaire et inutile

La poésie - comme sa soeur la prière, à la fois nécessaire et inutile - offre une forme de résistance, une sorte de démenti à l'indifférence générale, une affirmation tranquille, de l'intérieur, d'un sens toujours vivant, qui nous dépasse : en somme, une foi qui nous dit que le monde visible ne s'arrête pas aux apparences, que le langage humain ne se limite pas à la communication.

Philippe Mac Leod, in Habiter les mots - variations sur la parole.

Partager cet article

Repost0
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 16:57
Mars

Mars - Le vent s'affaire, le vent suffit à faire aux arbres une espèce de feuillage qui prélude à celui qu'ils n'ont point encore : avant de s'en prendre au feuillage, il se prend pour lui. Le ciel, intensément, bourgeonne entre les branches.

 

François Cassingena-Trévedy, in Etincelles IV. Le couvre-feu

Partager cet article

Repost0
15 mars 2019 5 15 /03 /mars /2019 19:00
Souvenance

N'oublie pas ceux qui sont au fond de l'abîme, 
Privés de feu, de lampe, de joue consolante, 
De main secourable... Ne les oublie pas, 
Car eux se souviennent des éclairs de l'enfance, 
Des éclarts de jeunesse - la vie en échos 
Des fontanies, en foulées du vent -, où vont-ils 

Si tu les oublies, toi, Dieu de souvenance ?

 

François Cheng, in Cinq méditations sur la mort autrement dit sur la vie

Partager cet article

Repost0
10 mars 2019 7 10 /03 /mars /2019 10:23
S'introduire

S'introduire 
A large souffle 
Dans le corps de la Vie

Adopter 
Le monde 
Orphelin

Ecouter 
Son cri 
Qui nous dévisage

Nouer 
La tendresse 
A son cou

 

Andrée Chedid, in Rythmes

Partager cet article

Repost0
3 mars 2019 7 03 /03 /mars /2019 16:51
Ecoute, loin dans le silence

Ecoute, loin dans le silence - répandu, épars dans la lumière, écoute le murmure de la source, des minces ruisseaux sous les herbes et les pierres, comme un froissement d'air, un bruissement de feuilles au vent. Laisse-toi creuser. 

Philippe Mac Leod, in Avance en vie profonde

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories