Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 20:45
Présence

S'emparer de présence 
Jusqu'alors ignorée 

Qui nous fait aimer plus 
Votre sort d'homme de bonne foi 
 

Guillevic, in Vivre en profondeur

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2018 5 02 /11 /novembre /2018 20:04
Célébrer

Pourtant il nous reste encore à célébrer 
          comme tu le fais 
Célébrer ce qui, jailli d'entre nous,
          tend encore vers la vie ouverte 
Ce qui, d'entre les chairs meurtries, crie mémoire 
Ce qui, d'entre les sangs versés, crie justice 
Seule voie en vérité où nous pourrions encore 
          honorer les souffrants et les morts

Chacun de nous est finitude 
L'infini est ce qui naît d'entre nous 
           fait d'inattendus et d'inespérés 
Célébrer au-delà du désir, l'au-delà de soi 
Seule voie en vérité où nous pourrions encore 
          tenir l'initiale promesse 
Célébrer le fruit, plus que le fruit même 
          mais la saveur infinie 
Célébrer le mot, plus que le mot même 
          mais l'infinie résonance

Célébrer l'aube des noms réinventés 
Célébrer le soir des regards croisés 
Célébrer la nuit au visage émacié 
Des mourants qui n'espèrent plus rien 
          mais qui attendent tout de nous 
Et nous l'à-jamais-perdu 
Que nous tenterons de retourner en offrande 
Seule voie où la vie s'offrira sans fin 
          paumes ouvertes

François Cheng, in Cinq méditations sur la mort - autrement dit la vie

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2018 4 01 /11 /novembre /2018 19:37
Lentement

Toussaint - Temps où les arbres s'éteignent, où les lampes s'allument pour veiller au chevet du jour qui baisse, lentement. Dans les jardins désœuvrés qu'envahit l'ivraie des brumes, les roses restent en enfance, faute de soleil épanoui auquel répondre face à face. Et Dieu même, oui, Dieu a serré les Siens dans Son orangerie.

François Cassingena-Trévedy, in Etincelles

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 20:55
Durer ?

Sommes-nous là pour durer, 
Ou bien pour un seul été ? 
La gloire née d'une main d'homme 
A glissé d'entre les murs. 
Trouant l'espace diapré, 
La licorne sans tête pourchasse

 

L'ombre de l'après-midi.

 

François Cheng, in Cantos Toscans

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2018 7 28 /10 /octobre /2018 17:33
D'or

quand le vert vire à l'automne 
les chemins 
sont bordés d'or

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2018 6 13 /10 /octobre /2018 10:42
Graines à planter

En automne je récoltais 
toutes mes peines 
et les enterrais dans mon jardin.

Lorsqu'avril refleurit 
et que la terre et le printemps 
célébrèrent leurs noces 
mon jardin fut jonché 
de fleurs splendides et exceptionnelles,

Mes voisins vinrent les admirer 
et chacun me dit : 
"Quand reviendra l'automne, 
la saison des semailles, 
nous donneras-tu des graines de ces fleurs 
afin que nous puissions les planter 
dans nos jardins ?"

Khalil Gibran

 

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 19:24
Rêveur

Un être rêveur
heureux de rêver, 
actif dans sa rêverie, 
tient une vérité de l'être,
un avenir de l'être humain.

Gaston Bachelard.

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2018 3 10 /10 /octobre /2018 18:51
Prunelle

Ballons bleus 
Bleu prunelle 
Prunelle des yeux 
Yeux pour voir

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 20:58
Voir c'est aimer

Nous sommes responsables de ce que nous voyons. Voir c'est aimer. Aimer c'est engendrer Dieu et le sortir de la baignoire du néant où l'eau commençait à refroidir, avant de lui donner la bouillie rouge de notre cœur à manger.

Christian Bobin, in La nuit du coeur

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2018 4 04 /10 /octobre /2018 20:39
Grâce singulière

(...)
La paix qui émane du paysage te touche à ce point parce qu'elle éveille en toi un lieu similaire, un lieu qui l'accueille et la comprend, un lieu qui lui répond. Sa douceur, son harmonie secrète, sa grâce singulière, ne font que susciter d'intimes correspondances. Si tu parviens à rejoindre ce lieu profond, à en situer le chemin - ce lieu caché, ce lieu qui n'en est plus un, qui donne forme plus qu'il ne contient - où que tu ailles, quoi qu'il arrive, toujours cette paix sera là. Par quel miracle, par quelle mystérieuse alchimie, demandes-tu ? Regarde, regarde encore, contemple la paix en sa beauté, jusqu'à ce qu'elle se dessine en toi, s'y imprime, jusqu'à ce que tu comprennes qu'elle est la forme même de ton âme.

(...)

Philippe Mac Leod, in Sens et beauté

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories