Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 17:32

vie.JPG



Ce parfum qui t'arrête
Au beau milieu du sentier
     au coeur du bois
Tu l'as connu
Mais en quel été ?
     en quel automne ?
En une autre vie ?

Poussières de vie
Galaxies d'oubli
La terre fidèle seule
     garde souvenance

François Cheng, Le livre du Vide médian

Nous serons comme la terre fidèle ; nous ne t'oublierons pas...

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 16:22

ete.JPG

Quand tout semble gris et triste,
quand l'absence est cruelle,
rester droit,
comme cette tige de maïs oubliée dans un champ,
et croire à la lumière...

"Au sein de l'hiver,
j'ai trouvé en moi un invincible été"
Albert Camus

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 17:31
Fascination devant les mille et une facettes de la glace de l'étang.
Fragilisée...
par le poids d'un quidam aventureux ?
Une autre sorte de trace.

traces3


"Il faut regarder,
regarder intensément et rêveusement le visible,
pour voir vraiment,
pour tout à la fois déployer et affûter sa vue
et l'éblouir alors de visions,
non pas fantasmagoriques, d'hallucinations
mais bien d'images bien concrètes,
saturées de matière, de couleurs, de présence,
et par là même infusées d'invisible,
poreuses et résonnantes.
ainsi le familier se révèle-t-il puissamment insolite."

Sylvie Germain

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 18:43
traces1 traces2

Traces qui font rêver.
Traces sur la glace.

Traces d'un canard qui a pris sont envol sur l'eau qui se figeait ?
Traces d'un petit animal ?

Peu importe.
La délicatesse de ces traces sur l'étang a attiré mon attention.

Invitation à avancer,
à ne pas rester sur place malgré le froid, malgré le manque.
Traces de vie.

Photos du 19 décembre

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 20:44

avenir.JPG

Un homme qui s'avance est un homme sauvé !
Tous les croyants sont des nomades, des gens du voyage :
ils vont à la rencontre d'une présence,
sur la foi d'une promesse...

Il faut sortir, briser l'enfermement, saccager l'encagement,
celui des principes, des routines, des radotages
et de toutes les autres bavures du coeur et de la pensée.
Aller de commencement en commencement,
vers des commencements qui n'auront pas de fin.
Ainsi sont allés les bergers et les mages et l'étoile était au rendez-vous !

A force d'écouter les voix qui crient,
à force de scruter la nuit...
les marcheurs d'aujourd'hui entendront, ils verront...
Dans l'ombreuse immensité de la nuit
leurs coeurs accordés frémiront
aux battements sourds du coeur caché de Dieu.

Le langage de la nuit est fait de bruissement
d'innombrables brindilles de silence.
Il y faut une oreille exercée et un coeur complice...
C'est l'a-venir qui s'ouvre et se dévoile...
Il est une surprise, comme la naissance.
Une promesse qui se réalisera puisqu'elle est annoncée.
L'a-venir est imprévisible
comme un nouveau-né dont la liberté s'éveille
et qui ne cessera jamais de dérouter et de surprendre.

L'a-venir est un mot biblique par excellence,
car il est pétri d'attente et de promesse,
c'est la parole donnée, la parole offerte,
la parole écoutée et crue !

Un jour, j'ai grand ouvert les portes et les fenêtres,
un courant d'air a tout balayé de mes prétentions
et la nuit est tombée,
la nuit et son silence.
Et c'est dans le silence que j'ai entendu Dieu.
Il est celui qui vient et je lui suis présent.

d'après Paul Baudiquey - Pleins Signes

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 18:43

...

...

Il est des événements qui,
quelle que soit votre foi en la vie,
vous laissent sans voix.

...


egl

Ma chère Eglantine,
Ta présence, ton sourire et ta bonne humeur vont nous manquer. Beaucoup.
De là haut, veille sur tous ceux qui t'aiment, pour que la douleur de cette brutale séparation ne prenne pas le pas sur les doux souvenirs de tout ce que nous avons partagé.
Depuis dimanche, et particulièrement hier, lors de notre a-dieu, nombreux sont ceux qui se sont manifestés avec chaleur.  Sois en sûre : nous serons nombreux aux côtés de Samuel et de votre petite Clémence, pour les aider à cultiver cette joie de vivre qui était la tienne.
Repose en paix, ma nièce chérie.

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 14:54

neige1neige2

Un soleil éclatant depuis le lever du jour.
Une luminosité qui met en joie.
Un ciel bleu serein
Et du blanc.

Le froid est vif.
La promenade est belle.
Marcher dans la poudreuse,
sentir la neige qui craque sous les pieds.

Respirer.
Admirer.
S'émerveiller.

neige4neige3

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 20:18

620 000 kilomètres
310 écoles
1 464 jours
25 000 dessins
160 000 photos
192 pays
... soit 645 836 sourires immortalisés sur les photos d'Anthony et Stéphanie, de l'association belge Art in all of us, qui  a parcouru 192 pays des Nations Unies dans lesquels ils ont animé des ateliers créatifs. Leur objectif ? Stimuler la créativité, la curiosité ; promouvoir la tolérance pour la différence et éveiller au sens civique. Une action qui mérite d'être saluée.
art1.JPG

Cette belle expérience leur a permis d'éditer un superbe album que j'ai eu la chance de recevoir (merci Pascale et Marc !). Cet ouvrage présente chaque pays au travers d'une magnifique photo, d'un dessin d'enfant et d'un poème.

Allier créativité, tolérance et esprit civique : chapeau bas, Anthony et Stéphanie !

Et vous... vous cherchez encore une idée de cadeau sympa et original ? N'hésitez pas, consultez leur site !
Belle découverte !

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 20:31

neige

Je l'ai regardé tomber toute l'après-midi... ou presque,
depuis la fenêtre de mon bureau.
Tantôt gros flocons, tantôt fine poudreuse,
il ne lui a fallu qu'une paire d'heures pour transformer le paysage.
Il ne lui a fallu qu'une paire d'heures pour transformer les rues en patinoire.
Il ne lui a fallu qu'une paire d'heures pour dérégler toute la circulation de la ville.

Sortie de ma tour de verre et d'acier une fois la nuit tombée,
j'ai ouvert grand mes yeux
et j'ai retrouvé avec émerveillement cette couche ouatée
qui s'accumule sur les branches et les brindilles,
qui recouvre tout d'un grand manteau blanc.

Une sorte d'ivresse s'est emparée de moi.
Je me revois, enfant, dans l'atelier de mon grand-père,
passer de longs moments à observer
les flocons descendant du ciel.

Il ne me reste plus qu'à attendre le week-end
et à espérer qu'elle soit encore là.
Peut-être un Noël blanc ?
Il y a bien longtemps...

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 20:03
saule2 saule1.JPG

Têtards sans être têtus
de vieux saules bordent le chemin.

Ils portent le poids des ans.
Ils portent les rides du temps.

Etranges créatures
aux formes qui nous emmènent vers d'autres mondes.

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories