Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 16:45

La forêt est généreuse.
Elle est pourvoyeuse d'accessoires
pour des parures de fêtes.



Perles et sequins
pour faire scintiller les tenues les plus ternes,
même dans l'obcurité.



Plumes pour décorer les chapeaux des belles.

Dame lapin et dame chevreuil ont l'embarras du choix
pour leurs tenues de fête !
La nature est résolument pleine de ressources... 

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 20:46


Hauteur des futaies majestueuses. D'autant plus impressionnantes que les feuillages ont aujourd'hui disparu sous les assauts du vent. Ne persistent que quelques irréductibles feuilles, qui ne tarderont pas à suivre le même chemin que leurs congénères.

La balade était vraiment belle ce dimanche matin. La météo s'annonçait pourtant très maussade et finalement ce sont de très larges éclaircies qui ont fait leur apparition.

Conversations.
Respiration.
Admiration.

Contrastant avec les hauteurs des cimes, au ras du sol, les champignons profitent de l'humidité abondante et de la relative douceur de l'air pour apparaître.
Solitaires ou en bande.
Elancés ou pansus.
Intacts ou déjà grignottés.
Vaste panoplie.



"... La surprenante splendeur de ce joyau naturel, la soudaineté de son apparition à l'entrée de l'hiver, là où il n'y avait, la veille, rien que les débris de la végétation morte, la forme d'oeuf qu'il a avant de se déployer, l'extraordinaire rapidité de sa croissance, ne sont-elles pas de sûrs indices de son caractère magique ?"

Jacques Brosse, La magie des plantes.

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 19:21


Dernier vestige de l'été. La floraison est terminée.
Il ne reste plus que les graines prêtes à s'envoler
après que leur léger duvet soit débarrassé de la brume matinale.


"Cet air qu'on ne voit pas
porte un oiseau lointain
et les graines sans poids
dont germera demain
la lisière des bois.

Oh ! le cours de la vie
entêté vers en bas !"

Philippe Jaccottet, La semaison

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 20:37



Longtemps à longer cette eau sans âge

Source de repos
Source de vie

La soif du jour se mire en ton visage

Saule de souvenir
Nuages d'oubli

François Cheng, Le long d'un amour

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 19:45
Amour du corps de la femme, de la danse, du mouvement... c'est ce qui rejoint ces deux artistes de renom... à quelques années de distance : Rodin et Matisse.

Rodin sculpteur. Matisse peintre... Les oeuvres sculptées de Matisse sont souvent ignorées et pourtant très belles.

C'est cette confrontation des oeuvres de Rodin et Matisse, dessins et sculptures, que j'ai découverte lors de mon escapade parisienne dans le cadre d'une exposition temporaire organisée au Musée Rodin jusqu'au 28 février. Une très belle exposition qui retrace les créations de ces deux grands artistes qui n'ont fait que se croiser... et pourtant, les correspondances sont nombreuses.

J'en ai profité pour visiter l'hôtel Biron qui héberge les oeuvres de Rodin... et admirer, derrière les vitrages, le splendide parc - à quelques encablures du dôme des Invalides - fermé pour cause de grand vent.




L'expo, où les photos étaient interdites, retrace à merveille l'évolution de la carrière artistique scupturale de ces deux artistes de renom... et de génie.

"C'est bien simple, mes dessins sont la clef de mon oeuvre : ma sculpture n'est que du dessin sous toutes les dimensions. J'ai dessiné toute ma vie; j'ai commencé ma vie en dessinant." dira Auguste Rodin en 1910.

Quelques années plus tard, en 1939, Matisse écrira : "Mon dessin au trait est la traduction directe et la plus pure de mon émotion. La simplification du moyen permet cela."



Partager cet article

Repost0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 21:38

J'aurais pu également intituler ce billet "Après la pluie le beau temps"...

Parce qu'une fois que les éclaircies ont refait leur apparition,
les flaques laissées par l'averse sont de véritables miroirs,
offrant ainsi une autre vision du monde,
une autre vision des toits et des ors de la république !

  

Une vision renversante de Paris.
En quelque sorte, le monde à l'envers !

(Il s'agit du haut d'une colonne du pont Alexandre III et de l'Opéra)

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 18:59

 


Moments privilégiés
immortalisés par mon appareil photo il y a quelques semaines.
Calme et sérénité du jour qui décline.
Douce lumière du soleil qui se couche.
La nuit se prépare à envelopper la terre.

Un cycle s'achève.
Un nouveau se prépare.

"La lumière ne serait-elle pas le signe d'une nouvelle alliance,
le visible génie de toute alliance en général ?"
Novalis, Fragments

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 14:45
Non, ce n'est pas un coup de déprime profonde.
Ce n'est pas non plus un billet sur du chocolat, quoique je puisse facilement être classée dans la catégorie cacaophile voire cacaomane...

Noir.
Ultranoir.
La lumière secrète venue du noir.

C'est ce que Pierre Soulages exprime avec tant de puissance. Souffle. Majesté. Noblesse même. C'est aussi ce que nous fait découvrir la très belle rétrospective que j'ai eu la chance de voir au Centre Pompidou (c'était bien le parvis de Beaubourg que vous avez reconnu dans le billet précédent).

Bel hommage à un monsieur de 90 ans !

"Un jour je peignais, le noir avait envahi toute la surface de la toile. Dans cet extrême, j'ai vu en quelques sorte la négation du noir, les différences de texture réfléchissant plus ou moins faiblement la lumière, du sombre émanait une clarté, une lumière picturale dont le pouvoir émotionnel particulier animait mon désir de peindre - j'aime que cette couleur violente incite à l'intériorisation. Mon instrument n'était plus le noir mais cette lumière secrète venue du noir. D'autant plus intense dans ses reflets qu'elle émane de la plus grande absence de lumière. Je me suis engagé dans cette voie. J'y trouve toujours des ouvertures nouvelles."
Pierre Soulages, 2005

Et même si les photos de ses oeuvres sont belles, rien ne vaut de les voir en réalité, d'autant que la muséographie est très réussie !

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 09:07


De retour, après une courte mais belle échappée en bord de Seine.
Le ciel était clément : douce température, belle lumière.
La promenade était très belle.


J'en ai profité pour faire le plein d'expositions
et me remplir les yeux de belles oeuvres.
Je vous raconte bientôt la suite...

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 15:59
J'ai profité de ma journée de congé pour goûter aux beautés que la nature nous réserve.
J'étais à peine dehors et le soleil a fait son apparition, pour à nouveau disparaître au moment où je suis rentrée. En d'autres mots, j'ai bien choisi le moment de ma balade.

Balade autour de "mon" étang.
On n'entendait que le cri des mouettes, le coin-coin des canards, le vent dans les feuilles et le clapotis de l'eau.

Un délicieux moment, à observer les arabesques et autres circonvolutions créées par les reflets des arbres dans l'eau.
Mouvement perpétuel.
Entrelas. Entrechats.
Reflets. Contrejours.
De véritables tableaux qui se créent, se défont et se recréent tout aussi vite.
La nature sous ses plus beaux atours.



Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories