Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 18:36

Découvrir une pelouse jonchée de pâquerettes,
découvrir les carpes qui nagent sous la surface de l'eau,
découvrir la poule d'eau et ses poussins,
découvrir la verdure luxuriante,
découvrir les semences de pissenlit qui volent au vent,
découvrir une étrange branche...

Balade.

Pas après pas.
L'oeil aux aguêts
de découverte en découverte.



"Il faut découvrir l'oeil en toute chose."

Giorgio de Chirico

Partager cet article

Repost0
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 19:17




Après le rouge vif du coquelicot,
voici le jaune.

Jaune de l'iris faux-acore,
qui, comme le coquelicot,
fleurit apparemment tôt cette saison.
Je l'ai rencontré en nombre
au bord de l'étang près de chez moi,
il y a quelques jours déjà.

Eclair de lumière
parmi une verdure de plus en plus luxuriante.

Jaune joie
jaune gaité
jaune sérénité
jaune lumière
jaune énergie
jaune soleil
jaune d'or

A celles et ceux qui bénéficient d'un long week-end et à ceux qui doivent travailler vendredi, je souhaite joie, gaieté, sérénité, lumière, énergie...

Et jaune clin d'oeil pour Anne !

Partager cet article

Repost0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 18:39



Le champ de blé met sa cocarde
Coquelicot.
Voici l’été, le temps me tarde
De voir l’arc-en-ciel refleurir.
L’orage fuit, il va mourir,
Nous irons te cueillir bientôt,
Coquelicot.


Robert Desnos, Chantefleur.



Pour Polpette, à qui je souhaite de passer une excellente semaine de vacances ! 

Partager cet article

Repost0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 17:25


Alignements de pieds de vigne.
Non, ce n'est pas la Bourgogne ni le Beaujolais.
C'est tout simplement un petit coin du Brabant flamand à deux pas de Bruxelles
probablement bien ensoleillé quand les nuages laissent la place au bleu du ciel.

 


Des alignements, il y en avait de toutes sortes,
pour tous les goûts.

Et même si le soleil n'étais pas très présent,
la nature nous rappelait la vigueur du printemps.

Encore une bien belle balade,
en douce compagnie,
au contact de la nature,
pour veiller à notre alignement.

Partager cet article

Repost0
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 14:08


Voir un univers dans un grain de sable
et le ciel dans une fleur des champs.
Tenir l'infini dans sa paume,
mettre l'éternité dans une heure.

William Blake.

Partager cet article

Repost0
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 18:08



Semaine chargée
à courir à gauche et à droite.
Le week-end est bienvenu !


dormir comme on raconte
s'anéantir dans la durée

comme dans l'étreinte de la mâchoire
autrement nommée
l'étau de dire


                          et s'absenter là
proie et mémoires broyées
en ce lieu privilégié de solitude
et de désastre

Gérard Titus-Carmel, Ici rien n'est présent

Rassurez-vous, chez moi ce n'est pas encore le désastre ! :-)

Partager cet article

Repost0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 12:16
Cela commence à compter !

A vous,
ma famille,
mes filleuls,
mes comme-si-c'était-ma-famille,
mes amis d'ici
et d'un peu plus loin... mais jamais très loin quand on laisse parler son coeur,
ceux que je vois souvent,
et ceux que je vois moins souvent,
les parents de mes amis,
les amis de mes amis,
mes collègues devenus amis,

à vous qui avez croisé mon chemin,
partagé mes pas, mes passions, mes pinceaux, mes lectures, mes rires,
mais parfois aussi mon impatience, mes découragements, mes déceptions, mes larmes,
et enfin à vous que j'ai appris à connaître par la blogosphère,

MERCI

Merci d'avoir partagé tout ou partie de ces 438 000 heures.
Merci pour votre amitié, vos coups de main, vos sourires, vos mots gentils, vos fleurs, vos SMS, vos multiples attentions.

Merci pour tout.

Partager cet article

Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 08:26

 


Une fleur pour maman

et pour toutes les mamans qui passeront ici aujourd'hui,

fête des mères en Belgique.



Une mère
Ca travaille à temps plein
Ca dort un œil ouvert
C’est d’garde comme un chien
Ca court au moindre petit bruit
Ca s’lève au petit jour
Ca fait des petites nuits.
C’est vrai
Ca crève de fatigue
Ça danse à tout jamais une éternelle gigue
Ça reste auprès de sa couvée
Au prix de sa jeunesse
Au prix de sa beauté.

Une mère
Ca fait ce que ça peut
Ca ne peut pas tout faire
Mais ça fait de son mieux.

Une mère
Ca calme des chamailles
Ca peigne d’autres cheveux que sa propre broussaille.

Une mère
C’est plus comme les autres filles
Ca oublie d’être fière
Ca vit pour sa famille

Une mère
Ca s’confie nos bercails
C’est pris comme un noyau dans l’fruit de ses entrailles

Une mère
C’est là qu’ça nous protège
Avec les yeux pleins d’eau
Les cheveux pleins de neige

Une mère
A un moment, ça s’courbe,
Ca grince quand ça s’penche
Ca n’en peut plus d’être lourde
Ca tombe, ça se brise une hanche
Puis rapidement, ça sombre
C’est son dernier dimanche
Ca pleure et ça fond à vue d’oeil
Ca atteint la maigreur des plus petits cercueils
Oh, bien sûr, ça veut revoir ensemble
Toute sa progéniture entassée dans sa chambre
Et ça fait semblant d’être encore forte
Jusqu’à c’que son cadet ait bien r’fermé la porte.

Et lorsque, toute seule ça se retrouve
Ça attend dignement qu’le firmament s’entrouvre
Et puis là, ça se donne le droit
De fermer pour la première fois
Les deux yeux à la fois.

Une mère
Ca n’devrait pas partir
Mais on n’y peut rien faire
Mais on n’y peut rien dire.

Lynda Lemay

Partager cet article

Repost0
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 12:21



Petits boutons par miliers sur l'aubépine à peine reverdie,
qui éclosent progressivement
pour ne plus former qu'une immense masse blanche odorante.


Peu importe le commencement du monde

Maintenant ses feuilles bougent
maintenant c'est un arbre immense
dont je touche le bois navré

Et la lumière à travers lui
brille de larmes

Philippe Jaccottet

Partager cet article

Repost0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 18:59
Je viens d'achever un roman, intitulé Le cercle du karma, de Kunzang Choden, qui raconte la vie de la jeune Tsomo qui quitte sa famille après le décès de sa mère, sous prétexte d'aller célébrer sa mémoire dans un temple.

Voyage à la découverte du Bouthan, ce livre dresse le portrait d'un petit bout de femme qui prend son destin en mains.  
Marcher dans les pas de Tsomo, page après page, suivre le parcours de sa vie, sa quête spirituelle, ses rencontres, ses rêves de femme. Tout cela avec ce petit supplément d'âme qui la fait passer au travers de la misère, des trahisons, de la solitude, de la précarité, avec - malgré tout - ce petit je ne sais quoi d'étincelle de bonheur.

"Beaucoup de ces fleurs qui tombent vont laisser des ébauches de  fruits derrière elles. Pense à tous les grains que nous semons. Contrairement aux êtres humaines, les arbres donnent tout ce qu'ils ont. Il ne gardent rien pour eux-mêmes, savent à quel moment donner et retenir" dit la nonne, souriant avec enthousiasme comme si elle avait lu dans les pensées de son amie.

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories