Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 15:52
Le printemps, ce sont des jaunes et des verts tendres, me direz-vous.
Et vous avez raison.
Mais savez-vous qu'il y a dans la nature,
à cette saison déjà,
toute une gamme de rouges,
du rose au pourpre, en passant par le grenat ?
Petit aperçu...




Partager cet article

Repost0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 18:19
Depuis ce matin, j'ai des fourmis dans les jambes. J'ai passé du temps à regarder, par la fenêtre du bureau, cette belle lumière dont nous avons bénéficié tout au long de la journée. Et combien de fois ne me suis-je pas demandé ce que je faisais dans cette galère, ne rêvant qu'à une chose : à m'échapper.

Considérant que ma semaine avait été suffisamment riche en contrariétés, je me suis éclipsée dès 16 heures pour aller puiser énergie et sérénité auprès de "mes" arbres autour de l'étang à deux pas de chez moi. Respirant l'air à pleins poumons, me laissant caresser par la douceur du soleil, j'ai admiré l'évolution du renouveau, la transformation, en quelques jours, des bourgeons en petites feuilles qui se déploient progressivement.

Etrange. Sur la branche morte qui jonche l'étang, ce n'est pas le héron habituel que j'ai trouvé. Trois gros champignons avaient-ils eu le temps de pousser depuis la semaine dernière ? Ce n'était pas des champignons hallucinogènes, rassurez-vous ! Me rapprochant, j'ai découvert trois tortues se chauffant au soleil. Quelle sacré surprise !

Partager cet article

Repost0
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 18:43

Avoir espoir ne veut pas dire que les choses vont se produire bien,
mais que les choses auront un sens.

Vaclav Havel.

Partager cet article

Repost0
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 18:56

"Soyons reconnaissants
aux personnes
qui nous donnent du bonheur ;
elles sont les charmants jardiniers
par qui nos âmes sont fleuries."

Marcel Proust

 


Merci à toutes celles et ceux qui, autour de moi, contribuent à fleurir mon âme. Jardiniers proches ou plus lointains, qu'importe.
En passant ici, ils et elles se reconnaîtront !
Parce que j'ai l'âme fleurie d'énormément d'amitiés.
Toute fleurie comme cette branche photographiée au détour d'un chemin ce dimanche.
Et cela, c'est une richesse incomparable !

Partager cet article

Repost0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 15:52

Vous le savez peut-être déjà,
à deux pas de chez moi, il y a un étang
ou pour être plus précise un chapelet d'étangs et de mares.
L'écrin de verdure qui les entoure
constitue un véritable plaisir pour les yeux.
Alors que tout était encore gris il y a quelques jours,
le vert a fait sa grande apparition.
Les branches de saules, comme une pluie dorée,
sont désormais bien vertes quand on s'en approche.

Dimanche, les jumeaux étaient de sortie,
s'aventurant hardiment sur la berge.
A quelques coups de palme cependant
papa et maman ouette d'Egypte
veillaient.

Il n'y a pas qu'eux qui vieillaient...












Attentif aux moindres mouvements des pêcheurs,
le héron au long bec veillait aussi,
prêt à venir leur mendier quelque poisson.

 

Spectacle étonnant que ce grand volatile aux aguêts,

concentré sur la surface de l'eau,

s'apprêtant à décoler de son vol lourd mais élégant

dès que le moulinet avait commencé à rebobiner la ligne.

Pendant ce temps-là,
madame l'oie, contrairement à son habitude,
ignorait superbement les passants
et procédait à un grand nettoyage de printemps
jusque dans les moindres recoins.

Et les carpes en profitaient pour flirter avec la surface et faire des ronds dans l'eau.


Plus loin, le long d'un sentier sur lequel rares sont ceux qui se promènent, grenouilles et crapeaux, accompagnés d'une grande variété d'oiseaux, m'ont offert un superbe concert-promenade.

Magnifiques moments que ces surprises offertes par la nature, pleine de vie.

Partager cet article

Repost0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 16:35

On l'attendait depuis très longtemps.
On finissait par désespérer.
On avait hâte de le voir arriver.
Mais cette fois-ci, il n'y a pas de doute : il est bien là.

Qui cela donc ?
Un ami ? Un amant ?

Il y a un peu de cela...

Lui qui fait revivre
Lui qui redonne de l'énergie
Lui qui procure une douce chaleur
Lui grâce à qui tout est à nouveau possible.





Après tant de gris et de grisaille,
c'est l'explosion verte.
En quelques jours
la nature a rerouvé des couleurs.

Les oiseaux organisent de grands concerts.
Les grenouilles croassent à qui mieux mieux,
pendant que Monsieur Colvert,
fatigué d'avoir défendu son territoire et fait la cour à sa belle
se paie une belle sieste au soleil.

 

Oh, bien sûr, celui qu'on attendait tant nous réserve peut-être encore des surprises.
Frimas, grésil ou gelées peuvent encore être au programme.
Peu importe.
Nous avons la certitude que les beaux jours reviennent.

 

Partager cet article

Repost0
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 16:06

Votre carte du monde n'est pas la même que la mienne, ni celle de votre voisin.

"Nous lisons la carte, et nous croyons ainsi lire l'ordre du monde. Mais la carte n'est pas le terain, elle n'est qu'une construction de notre esprit. Rien ne nous garantit que la carte soit exacte."
Umberto Eco, Le Nom de la Rose.

La preuve : imaginez-vous sur un chantier au XIIIe siècle. Si on demande à trois ouvriers "que faites-vous ?",

le premier répondra "je creuse un trou" ;

le deuxième répondra "je gagne mon pain" ;

et le troisième répondra "je bâtis une cathédrale".

 

 

Partager cet article

Repost0
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 18:15


"J'appuie le front contre ma paume, le coude bien planté au bord du monde et, les yeux grands ouverts, je disparais lentement en moi.

Pourtant ma mémoire pèse de tout son poids, cherchant un point d'équilibre entre ce qu'elle tisonne infiniment et ce qu'elle s'obstine à oublier. La conque amie de la main devient alors tiédeur et confidence, que la nuit seule parvient à distraire. Mais déjà au silence de mon corps j'ai gagné une contrée, une terre d'innocence. Et j'attends.'

Gérard Titus-Carmel, Ici rien n'est présent

Partager cet article

Repost0
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 20:55

  
 



Pour Ayane...

Partager cet article

Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 17:12

Il y avait comme un air de printemps ce week-end à Paris,
malgré l'air frais et le vent.

Larges éclaircies.
Lumière.

Bourgeons qui craquent,

curieux de venir explorer la lumière.

Premiers arbres en fleurs.

Tenues qui çà et là se font plus légères.
Lunettes de soleil...

Même si la température est encore basse,
on se laisse envahir par une extrême douceur.

Déambuler sans se protéger de l'humidité :
une chose tout à fait appréciable dans nos contrées.

Et puis passer à la Pinacothèque, voir la suberbe exposition consacrée à deux impressionnistes, Suzanne Valadon et Utrillo.

Mère - fils qui s'expriment l'une dans un arc-en-ciel de couleurs et l'autre dans des camaieux rafinés de gris colorés et de blancs.
Qui influence qui ? Tantôt l'un, tantôt l'autre.

L'expo retrace à merveille cette condition d'artiste,
pas toujours facile à vivre et ces relations parfois difficiles entre ces deux artistes qui mènent chacun une vie pas banale.

Sur ce...
on se prendrait bien un petit apéro au soleil !

Oui, ici aussi, un peu plus au nord, le soleil nous gratifie généreusement de ses rayons et fait grimper quelque peu le thermomètre.

Pourvu que cela dure !

 

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories