Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 09:24
Escapade d'une semaine en Bavière. Découverte de jolies villes, de sentiers, de verte nature, de belles expos, de belles rencontres.  J'aurai l'occasion de vous en reparler prochainement.

Demain, le retour au bureau, pour moi et pour d'autres. Et la rentrée des classes pour petits et grands.  Pour vous souhaiter une bonne rentrée, je partage avec vous ces phrases de Guy Corneau :

"Cesser d'attendre l'approbation d'autrui pour s'apprécier et apprécier la vie est sans aucun doute la révolution la plus fondamentale qui puisse affecter une vie.
Choisir de vivre, choisir d'aimer, choisir de célébrer la joie d'exister, devenir pleinement responsable de sa vitalité et de son propre bonheur constitue sans contredit les actes les plus créateurs qu'un individu puisse accomplir."

Partager cet article

Repost0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 15:56
James Ensor, Fernand Khnopff, Félicien Rops, Léon Spilliaert, Alfred Stevens, Théo Van Rysselberghe, Rik Wouters… De nombreux peintres de la fin du 19e et du début du 20e siècle ont été fascinés par les maîtres en estampes, tels que Hokusai, Utamaro, Hiroshige… au point d'imprégner leurs oeuvres de caractéristiques graphiques japonaises.

C'est ce que présente la magnifique exposition  "Oriental Fascination" qui se tient jusqu'au 28 septembre à la Grand'Place de Bruxelles.Un but de promenade que je vous conseille sans réserve !

On y retrouve face à face des toiles, gravures, dessins de ces célèbres peintres belges et en regard des estampes japonaises issues du musée de Cracovie.

Ci-contre, une toile de Léon Spilliaert, peinte en 1910.

Partager cet article

Repost0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 06:46
Le beau doit nous élever.
La fonction de tout art,
et donc de tout artiste,
consiste à briser l'espace étroit et angoissant
dans lequel l'homme, tant qu'il vit ici-bas,
est plongé,
pour ouvrir une fenêtre vers l'infini.

Pie XII
Lettre aux artistes
(1952)

Partager cet article

Repost0
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 18:59

Jean-Yves Leloup a écrit un très beau texte, que j'ai déjà partagé à plusieurs occasions... et que je partage volontiers à tous les lecteurs réguliers ou de passage sur ce blog.

Tout incendie commence par une étincelle.
Celui qui brûle comme celui qui irradie.
Celui qui nous éveille comme celui qui nous détruit.

Veille à tes pensées.
Elles éclairent comme elles obscurcissent le monde.

Chaque matin, cherche l'étincelle, l'éclair qui allume en toi le jour.

Nous ne sommes pas nés seulement pour voir les choses
mais pour voir le jour dans lequel s'épanouissent les choses.

Beaucoup meurent sans avoir "vu le jour".

A vous qui passez par ici, je vous souhaite de trouver cette étincelle qui vous permette de "voir le jour" !

Partager cet article

Repost0
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 17:57

Témoignage déchirant que la biographie de Zhu Xiao-Mei dans La rivière et son secret - des camps de Mao à Jean-Sébastien Bach.

Initiée à la musique dès son plus jeune âge, elle joue du piano pour la radio à Pékin dès ses huit ans. A dix ans, elle entre à l'école de musique où elle est une élève brillante. Mais son parcours artistique s'interrompt brutalement : la révolution culturelle de Mao l'envoie dans un camp de travail en Mongolie... où elle finira par réussir à travailler le piano en cachette !

Emouvant que ce parcours qui l'amène à quitter son pays natal pour poursuivre l'art qui la fait vibrer, pour  jouer ces morceaux que des compositeurs occidentaux ont créé.

Sauvée par la musique, Zhu Xio-Mei est aujourd'hui une artiste, une pianiste virtuose reconnue dans le monde entier. Elle enseigne au conservatoire de Paris.

Glacée, je l'ai été plus d'une fois à la lecture de ces pages. Plus d'une fois, j'ai béni le ciel d'être née dans un pays qui nous permet de nous exprimer, en paroles ou via l'art, sans limite, sans contrôle, sans surveillance, sans brimades ni humiliations.

Emue, je le suis à chaque fois que j'écoute son interprétation des Variations Goldberg de Bach. C'est du divin à l'état pur. Un moment de pur bonheur. A consommer sans modération : cela fait du bien à l'âme.

 

 

Partager cet article

Repost0
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 07:14
La véritable beauté est un trésor
qu'il faut chercher au fond de l'homme
et non à sa surface.

Chi King
Livre des odes de Confucius

Partager cet article

Repost0
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 07:31
Découverte hier de la belle exposition organisée au BAM de Mons qui nous offre à regarder la collection, rassemblée par Thomas Neirynck, de peintures du 20e siècle en Europe, et principalement celle de peintres issus du mouvement Cobra (acronyme de Copenhague, Bruxelles, Amsterdam) : Alechinsky, Karel Appel, Serge Vandercam, Antoine Mortier, Louis Van Lint...

En exergue, sur un mur, une phrase de Karel Dierieckx : "l'acte de peindre est une méditation, un procès de l'esprit où l'aspect émotionnel et intuitif se cache". Une belle leçon... à méditer !

Si le coeur vous en dit, l'expo est visible jusqu'au 17 août. Il ne vous reste plus que quelques jours. Belle découverte !

Partager cet article

Repost0
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 08:33

Savoir regarder. Au lieu de voir mille et une images sans y prêter attention. "La beauté est dans les yeux de celui qui regarde" dit un proverbe arabe.
Depuis quelques temps, au cours de mes balades, j'ai énormément de plaisir à regarder la beauté et la diversité des écorces d'arbre : presque lisse pour le hêtre, accidentée pour le chêne, délicate et fragile pour le bouleau, morcelée pour le platane... avec une infinité de couleurs et de nuances de gris, de brun, de vert.
Alors, même si le soleil joue à cache-cache avec les nuages, je vous invite à poser votre regard sur ce qui vous entoure et vous souhaite d'y trouver plein de belles choses.

Partager cet article

Repost0
11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 10:40

"De tout temps il y a eu des hommes avides, souvent il y en a eu de méchants.
Mais la cloche du soir retentissait, ruisselant sur le village, sur les champs, sur les bois :
elle rappelait qu’il faut laisser là les petites affaires terrestres,
qu’il faut donner une heure et un peu de ses pensées… à l’Éternel."

Alexandre Soljenitsyne,
dans Zacharie l’escarcelle.

Partager cet article

Repost0
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 06:57
Je viens de terminer le beau roman traduit du russe de Youri Rytkhèou, L'étrangère aux yeux bleus.  C'est le récit d'une jeune ethnographe russe qui débarque dans une tribu nomade tchouktche qui élève des rennes. Elle épouse le jeune fils de la tribu et découvre les vertus chamaniques de son beau-père. Lors d'une petite fête, sa belle-mère entonne ce beau chant traditionnel tchouktche :

Le chant naît dans le silence de la méditation
Quand l'âme est à l'écoute de toute chose
Venue avec le vent des hauteurs lointaines
Où la place est libre pour le songe

Si le destin t'offre la vie à l'aube
Prends-la et fais-en un jour lumineux.
Que ta force et ta pensée soient vives comme le renne
De l'aube au doux crépuscule de la mort.

Si des intrus tentent par le verbe ou la force
De changer l'ordre légué par les ancêtres
Ecoute ton coeur et ta raison
Ne laisse pas un vent d'ailleurs
Emporter la fumée tiède de ton âme.

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories