Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 19:25
Petits bonheurs

Quelques pas autour de "mon" étang.

Du vert à profusion.
Et du jaune soleil.

Douceur de l'air de cette fin de journée.
Le chant des oiseaux,
le vol des bernaches.

Paix.

Partager cet article

Repost0
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 19:46
Rêveurs de grands chemins

Les rêveurs de grands chemins, les solitaires dont le visage est une flamme, ils marchent lentement dans le soir qui descend. Leur corps est déboîté du côté de l'âme, leurs bras sont grands ouverts et le vent les devance, faisant s'incliner les blés en livrée de fête : accueil à ce qui va.

Ils se nourrissent de rien, sinon de miettes hasardeuses, tombées du ciel d'un livre, de semis de lumière, oubliés dans l'épaisseur de l'encre : de quoi réjouir les cigales et charmer le silence.

Christian Bobin, in Le colporteur

Partager cet article

Repost0
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 19:00
Envie de sourire

(...) Il voyait désormais le monde autrement, et la vie lui donnait le sentiment de participer à une aventure mystérieuse, unique, extraordinaire. Il ignorait certes pour combien de temps, mais il savourait désormais la magie de chaque instant. Dès que son regard croisait celui de quelqu'un d'autre ou se posait sur une fleur, une plante ou un oiseau, il avait envie de sourire. (...)

Laurent Gournelle, in Le jour où j'ai appris à vivre

Partager cet article

Repost0
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 19:51
Au jour le jour

Un jour encore et c'est pour voir
Et pour aimer ces choses
Qui auraient pu rester
Pour toujours dans le noir
A ne pas être vues.

Un jour encore
Pour voir le jour
Tâter l'espace et le gagner.

Un jour pour approuver
Ce que vaut la lumière

Et pour y faire
Tout ce que c'est que vivre
Un jour encore.

Guillevic, in Terre à bonheur

Partager cet article

Repost0
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 20:32
L'attention vive

La beauté vient de l'amour.
L'amour vient de l'attention.
L'attention simple aux simples.
L'attention humble aux humbles.
L'attention vive à toute vie.

Christian Bobin, in Le très-bas.

Partager cet article

Repost0
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 19:29
Lumière

Il est, en amont de nos vies, des lumières si majeures que jusques à la fin nous en sentirons sur nous l'ombre portée : de ces lumières-là, l'ombre est lumière encore.

François Cassingena-Trévedy, in Etincelles IV

Partager cet article

Repost0
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 17:48
Devoir

(...) Nous ne pouvons pas la comprendre (la haine nazie) ; mais nous pouvons et nous devons comprendre d'où elle est issue, et nous tenir sur nos gardes. Si la comprendre est impossible, la connaître est nécessaire, parce que ce qui est arrivé peut recommencer, les consciences peuvent à nouveau être déviées et obscurcies : les nôtres aussi.
C'est pourquoi nous avons tous les devoir de méditer sur ce qui s'est produit. (...) Les monstres existent, mais ils sont trop peu nombreux pour être vraiment dangereux ; ceux qui sont plus dangereux, ce sont les hommes ordinaires, les fonctionnaires prêts à croire et à obéir sans discuter (...).

Il faut donc nous méfier de ceux qui cherchent à nous convaincre par d'autres voies que la raison (...).

Primo Levi, in Si c'est un homme

Partager cet article

Repost0
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 18:44
Ne pas minimiser

Il ne faut surtout pas minimiser
l'importance et la puissance
des petites résolutions qui,
loin d'être anodines,
contribuent à construire
le monde auquel nous sommes
de plus en plus nombreux
à aspirer.

Pierre Rabhi.

Partager cet article

Repost0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 18:57
Envol

Oser
sortir des sentiers battus,
oser
se défaire de veilles habitudes.
Oser.

Prendre son envol.

Il y a bien des choses qui paraissent impossible
tant qu'on ne les a pas tentées.

Partager cet article

Repost0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 19:32
Savoir capter

(...) Car la beauté, ce don qui nous est offert sans réserve, est omniprésente. Il faut savoir en capter les plus humbles manifestations. Ces fleurs anonymes qui poussent dans les fentes d'un trottoir, ce rayon de soleil qui soudain fait chanter un vieux mur, ce cheval pensif au milieu d'un pré après la pluie, cet enfant qui offre un caillou coloré à un vieillard sur son banc, ces fragrances et saveurs que la mémoire réveille...

François Cheng, in Œil ouvert et cœur battant - Comment envisager et dévisager la beauté

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories