Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 17:12

Il y avait comme un air de printemps ce week-end à Paris,
malgré l'air frais et le vent.

Larges éclaircies.
Lumière.

Bourgeons qui craquent,

curieux de venir explorer la lumière.

Premiers arbres en fleurs.

Tenues qui çà et là se font plus légères.
Lunettes de soleil...

Même si la température est encore basse,
on se laisse envahir par une extrême douceur.

Déambuler sans se protéger de l'humidité :
une chose tout à fait appréciable dans nos contrées.

Et puis passer à la Pinacothèque, voir la suberbe exposition consacrée à deux impressionnistes, Suzanne Valadon et Utrillo.

Mère - fils qui s'expriment l'une dans un arc-en-ciel de couleurs et l'autre dans des camaieux rafinés de gris colorés et de blancs.
Qui influence qui ? Tantôt l'un, tantôt l'autre.

L'expo retrace à merveille cette condition d'artiste,
pas toujours facile à vivre et ces relations parfois difficiles entre ces deux artistes qui mènent chacun une vie pas banale.

Sur ce...
on se prendrait bien un petit apéro au soleil !

Oui, ici aussi, un peu plus au nord, le soleil nous gratifie généreusement de ses rayons et fait grimper quelque peu le thermomètre.

Pourvu que cela dure !

 

Partager cet article

Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 17:26

Premier coup de coeur de ce samedi matin : un lieu empreint de sérénité en plein coeur de Paris, rue de Poissy, le Collège des Bernardins.

 


Librairie, bibliothèque, salle d'expositions ont trouvé place dans cet édifice magnifique qui date du XIIIe siècle et qui a été restauré récemment. Ouvert au public depuis septembre 2008, il accueille des expositions, des concerts. Il se veut "un lieu dédié à l'homme dans toutes ses dimensions : spirituelle, intellectuelle et sensible".
Rien que la sérénité du lieu vaut le détour.

Deuxième coup de coeur : l'expo qui s'y tient jusqu'au 7 juin. Y sont exposés 159 dessins et une peinture de l'artiste contemporain - et poète à ses heures - Gérard Titus-Carmel, intitulés "Suite Grünewald". Inspiré du célèbre retable d'Issenheim peint par Grünewald au 16e siècle, l'artiste nous propose un beau moment d'émotions, une belle méditation sur ces fragments de la crucifixion.



Collages, encres, fusain, aquarelle, pastel, acrylique... Re-créations de cette main, de la tête ou de ces pieds du Christ crucifié. Du regard embué de Marie-Madeleine. Du drapé du vêtement de Jean-Baptiste. Répétitions. Transformations. Evolutions. 
Etrange dialogue au travers des siècles.
Emouvant.

A ne pas rater si vous passez par là !


Partager cet article

Repost0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 18:30
Magnificenza alla Corte dei Savoia... Splendeurs à la Cour des Savoie

Une centaine de toiles de maîtres flamands et italiens, dont certaines restaurées pour l'occasion, sont exposées à Bruxelles pour le moment, dans le cadre de l'exposition Da Van Dyck a Belloto. Une occasion de faire un voyage en Italie, en compagnie de Rubbens, Bruegel et Van Dyck, et d'autres peintres italiens.

 



La toile ci-dessus, exposée pour le moment à Bruxelles, est de la main de Bernardo Belloto et représente une vue de Turin. Elle fait partie des collections de la Galleria Sabauda à Turin, actuellement fermée pour rénovation... C'est ainsi que les bruxellois et autres touristes de passage ici peuvent admirer ces chefs-d'oeuvre.

Une belle expo au Palais des Beaux-Arts où on peut admirer portraits, peintures de genre ou natures mortes.
J'ai pris un peu de bon temps hier midi pour m'y perdre.
Si le coeur vous en dit, vous pouvez y faire un tour jusqu'au 24 mai prochain. Bonne visite !

Partager cet article

Repost0
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 20:39
Le jour où j'ai pris mon grand bol d'art, j'ai parcouru la salle de l'exposition temporaire que le musée des Beaux-Arts de Bruxelles consacrait à Jules Lismonde, cet artiste belge disparu en 2001.

Après avoir essayé la peinture à l'huile, il se consacre au dessin. Au dessin noir et blanc : encre, fusain, mine de plomb, gouache... 

"Ma vie artistique a commencé avec un besoin de puissance, pour s'échelonner petit à petit vers plus de transparence, de délicatesse et de musicalité." écrit-il.

Il écrira aussi "La ligne, c'est prodigieux, c'est une musique." et aussi "Je dis souvent que pour moi, une oeuvre est une promenade"

Ph. Roberts-Jones écrit à son propos en utilisant ces mots :
"Traçant les mémoires d'un site, la ligne passe
à l'écoute d'alors
n'entend que l'essentiel
souligne en clair
un écho qui s'étonne et vit."
et un peu plus loin
"L'arc, l'ombre et le portique sont lieux d'accord ou point d'énigme
sur les chemins en devenir
en trajectoire
espace ouvert à nos amours
à nos voyages
la forme éclôt à sa lumière
la ligne invente son royaume
de l'intense à l'accueil."

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 20:42


Trois réverbères...
Pourtant, il n'y en existe qu'un seul !

Photo prise ce dimanche,
en pleine matinée ensoleillée d'hiver.

Ambiance surréaliste.

Que peut-il bien se passer derrière ce mur ?
Un indice... qui a peint ce type d'ambiances surréalistes ?

Magritte, pardi.
Célèbre peintre belge,
mais aussi un des dix peintres les plus célèbres du monde, semble-t-il..

Derrière ce mur, qui n'est en fait qu'une immense toile,
se prépare le tout nouveau Musée Magritte.
Ouverture le 9 juin prochain.

Rendez-vous ici dans quelques mois,
une fois que j'en aurai fait la découverte.

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 21:53

Dans le grand hall du Musée des Beaux-arts de Bruxelles trône une grande sphère.
Elle scintille de mille nuances vertes et bleues sous la verrière du musée.
Etrange objet...
Objet d'art,
d'une taille imposante, supérieure à celle d'un homme,

reposant sur un élégant socle métallique.

 

Une mappemonde de notre terre ?
D'une autre planète ?
Une simple sphère ?
Qu'importe.

Plus on s'approche, plus on est frappé par la multitudes de nuances auxquelles s'ajoutent de l'orangé et du mordoré.

A quelques pas, on découvre qu'il s'agit de milliers de scarabées,
étonantes bestioles de toutes tailles,
collées les unes aux autres.

Etonnante réalisation.
Intitulée "Le Globe",
elle est l'oeuvre de Jan Fabre,
un artiste belge contemporain
exposé récemment dans les salles du Louvre.

Quel étonnant contraste
avec ces scupltures de marbre ou de bronze
qui ornent ce majesteux hall d'entrée.



Partager cet article

Repost0
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 11:32

Il y en a qui hier ont pris un bol d'air,
moi, j'ai pris un grand bol d'art.

Mes pas m'ont menée au Musée des Beaux-Arts, pour découvrir la magnifique exposition Cobra, organisée dans le cadre du 60e anniversaire de ce mouvement créé en 1948 par des artistes de Copenhage, Bruxelles et Amsterdam.

Sur le site de l'expo, une video vous permet d'apercevoir quelques oeuvres et d'en savoir un peu plus sur ce mouvement pictural.

La photo ci-contre est une oeuvre à quatre mains, du belge Dotremont et du danois Asger Jorn, mêlant peinture et écriture.

"Notre expérimentation cherche à laisser s'exprimer la pensée spontanément, hors de tout contrôle de la raison.

Par le moyen de cette spontanéité irrationnelle, nous atteignons la source vitale de l'être.
Notre but est d'échapper au règne de la raison, qui n'a été, qui n'est encore autre chose que le règne idéalisé de la bourgeoisie, pour aboutir au règne de la vie."
Asger Jorn, Discours aux pingouins, Cobra, 1949.

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 20:58

La photo ci-contre n'est pas une de celles qui sort de mon appareil. C'est l'oeuvre du photographe Coréen Bae Bien-U.

Une partie de ses photographies est exposée dans le cadre du festival "Made in Korea". Grands formats, il s'agit principalement de photos de troncs de pins, un arbre apparemment commun en Corée.

Poétiques, chimériques, sereines ou parfois quelque peu inquiétantes, ces photographies ont quelque chose d'envoûtant pour celles et ceux qui se laissent toucher par les arbres.

Sacred wood est une exposition qui se tient également jusqu'au 18 janvier au Palais des Beaux-Arts (Bozar). 

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 19:12

Petite escapade "entre l'heure du midi" comme on dit chez nous... parenthèse entre deux réunions pour découvrir - avant qu'elle ne ferme ses portes - l'exposition organisée par BozarExpo, intitulée "Le sourire de Bouddha" et organisée en association avec le National Museum of Korea.


Dans les magnifiques salles du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, sont exposées de nombreuses oeuvres, majestueuses ou toutes petites - mais toutes d'un extrême rafinement -  retraçant l'art bouddhique en Corée.  Bouddhas et bodhisattvas, peintures sur soie, céramiques, bijoux... un regard intéressant sur cette grande tradition asiatique. Une histoire apparemment tissée d'influences diverses, que je ne connaissais pas jusqu'à il y a quelques heures d'ici.

En cliquant ici, vous aurez un aperçu de quelques pièces qui font partie de l'exposition. Si le coeur vous en dit, dépêchez-vous : après le 18 janvier, ce sera trop tard...

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 16:33

Les arbres me fascinent. Majestueux, élégants. Robustes ou d'une apparente fragilité. Jeunes ou vieux. Arbre de vie, arbre généalogique, arbre à palabres... Il y en a de toutes les sortes.
Ils sont nombreux, les artistes de tous temps, à avoir représenté les arbres, sous différentes formes.

L'exposition Arbre(s) organisée au Musée Félicien Rops et à  la Maison de la Culture de Namur retrace cette attraction que les arbres exercent sur les artistes. Dürer, Rembrandt, Corot, Chagall, Spilliaert... les arbres sont au coeur de leur création, tout comme ils le sont pour des artistes contemporains comme Giuseppe Penone, Jean-Pierre Ransonnet, Charly Case et d'autres, que l'on peut (re)découvrir grâce à cette superbe exposition.

 
Emile Claus, Arbres le long de la Lys, 1892.

Coll. Dexia.

Photo Hugo Maertens

 

 








L'escapade était bien belle, ce vendredi de congé !

 

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories