Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 18:18

"Se conformant à l'usage, le futur Ryokan avait cousu lui-même son vêtement, assemblant à tout petits points une série de bandes de coton, suivant ainsi le patron de nos vies, mosaïque de pièces puisées de-ci, de-là, patchwork d'instants reliés les uns aux autres par le fil du temps, ce temps parcouru d'inspiration en expiration, chemin suivi à petits pas jusqu'à l'ultime étape, le fil coupé dans un dernier soupir".

Daniel Charneux, Nuage et eau

Un roman d'un auteur belge, que je viens de lire avec beaucoup de plaisir, qui évoque la vie de Ryokan, moine bouddhiste zen et celle de la moniale Teishin. Un récit d'une grande densité et à la fois empreint d'une grande légèreté et de beaucoup de fraîcheur et de poésie.

... Ce billet, je le dédie à mon amie Dominique,
qui m'a initiée au patchwork, à l'assemblage et au matelassage, grâce à de tout petits points. Au-delà de la technique, elle m'a fait découvrir toute l'histoire de cet art textile et la symbolique de ses motifs traditionnels que les femmes qui partaient vers le Nouveau Monde assemblaient de petits morceaux d'étoffe, puisés de-ci, de-là.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie Flamande 22/04/2009 22:24

couco Naline, merci pour ta visite ! Ton Patchwork est superbe. Tu as la patience que je n'ai pas... C'est une merveille, et sans défauts j'en suis sûre. J'avais entendu dire un jour que les dames américaines qui faisaient du patch laissaient toujours un léger défaut, car, pour elles, rien ne peut être parfait... J'ai du mal à suivre cette philosophie... moi, je n'ai aucun problème à laisser partout involontairement quelque défaut...

Naline 23/04/2009 07:11


:-) En effet, dans la tradition du patch, il y a toujours un défaut, parce que seul Dieu est parfait !
Belle journée, Marie !


Martine 21/04/2009 22:47

Merci pour ton passage, oui, je l'ai lu et tant aimé que j'ai tout de suite été acheter "Le Târ de mon père" que j'ai également beaucoup aimé. Alors maintenant je vais aller me chercher celui du patchwork! J'aime beaucoup ton post d'avant avec les fleurs soleil, amitié Martine

Naline 22/04/2009 07:22


Pour info, "Nuage et eau" est paru chez Luce Wilquin, une maison d'édition belge.
Je n'ai pas (encore !) lu "Le Târ de mon père"...
Merci pour ton passage et belle journée !


NicoleA 21/04/2009 21:14

Que c'est beau ! Là j'admire surtout la minutie et la patience ! J'ai beaucoup cousu autrefois , j'habillais mes filles et moi , mais le travail professionel m'a tellement occupée après que je n'avais plus la patience pour les ouvrages !

Naline 22/04/2009 07:25


Je prends autant de plaisir à choisir les motifs, choisir les couleurs et les tissus que de coudre. Et pour moi, la couture a un effet relaxant. Mais compte tenu de mes occupations
professionnelles, je n'ai pas beaucoup de temps. Ce patchwork, j'ai mis près d'un an à le faire...
Belle journée !


  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories