Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 11:47

reflets3.JPGreflets1reflets4.JPGreflets2.JPG

 

Le vent s'intensifie.

La surface de l'étang est agitée.

La luminosité est changeante.

 

Reflets d'une branche qui se dénude.

Mille graphismes élégants.

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 16:45

 semences1.JPGsemences2.JPG
semences3.JPGsemences4.JPG

 

Elles étaient belles.

Elles ont vécu.

Elles se sont transformées.

Elles s'éparpilleront bientôt.

 

Ephémères.

 

Pour renaître...

plus tard.

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 14:56

rameau.JPGEst-ce que la feuille

Attendrait le vent,

 

Est-ce que la feuille et son rameau

Se prêteraient au vent,

 

Est-ce que la feuille

Irait au vent,

 

Est-ce que la feuille et son rameau

Pardonneraient au vent,

 

Est-ce que la feuille

Ferait un signe au vent,

 

Est-ce que la feuille et son rameau

Parleraient au vent,

 

Est-ce que la feuille

Résisterait au vent,

 

Est-ce que la feuille et son rameau

Craiendraient si fort le vent,

 

Est-ce que la feuille

Désirerait le vent,

 

Est-ce que la feuille et son rameau

Voudraient s'enfuir avec le vent,

 

Est-ce que la feuille

Flagellerait le vent,

 

Est-ce que la feuille et son rameau

Appelleraient le vent,

 

Est-ce que la feuille

Apaiserait un peu le vent,


Est-ce que la feuille et son rameau

Auraient mal sous le vent,

 

Est-ce que la feuille

Saurait le vent,

 

Est-ce que la feuille et son rameau

Se raidiraient au vent,

 

Est-ce que la feuille

S'accrocherait au vent,

 

Est-ce que la feuille et son rameau

Voudraient saisir le vent,

 

Est-ce que la feuille

Se laisserait aller au vent,

 

Si la feuille et le vent

Ne voyaient pas l'espace

Faire la fête au ciel qui reste,

 

Si la feuille et le vent, la feuille et son rameau

Ne voyaient pas que l'horizon

Est un appel,

 

Si la feuille et le vent

Ne voulaient vivre plus

Qu'à cet instant qu'ils vivent,

 

Si la feuille et le vent, la feuille et son rameau

Ne craignaient rien tant que le temps

Où rien n'arrive ?

 

Guillevic, Le goût de la paix.

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 19:40

hetre.JPGCreuse en moi ton silence

Déchire cette peau d'amande

où se réaimante le chaos des syllabes.

 

Que s'affranchisse d'un seul regard

l'essaim fou des questions.

 

Rassemble ma chair devenue lente

sous la ligne d'enceinte

à contre-jour de la sentinelle.

 

Que la rencontre aille jusqu'au bout

de ce promontoire de l'âme.


Dans le temps qui nous absente

ne tarde pas :

ouvre la tente du rendez-vous.

 

Christiane Keller, L'heure sensible.

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 18:56

LUNE1.JPG LUNE2.JPG LUNE3.JPG

 

Elle est toute ronde.

Ronde comme la terre

autour de laquelle elle tourne.

 

Elle est à nouveau toute ronde.

Après avoir passé par tous les stades du régime.

 

Et c'est toujours pareil.

Vingt-huit jours plus tard,

elle est à nouveau toute ronde.

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 20:07

faine1.JPGfaine2.JPG
faine3.JPGfaine4.JPG

 

Automne, saison des glanes.
Provisions pour l'hiver.
Les écureuils sont experts.

 

Le hêtres ont tout prévu.
Les faines sont nombreuses;
Les écureuils seront gâtés.

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:31

OCTOBRE.JPGLe vent fait craquer les branches.
La brume vient dans sa robe blanche.
Il  y a des feuilles partout,

couchées sur les cailloux.
Le soleil sort à peine

et nos corps se cachent sous des bouts de laine.

 

Et tout en haut des collines,

je regarde tout ce qu'octobre illumine

 

(un texte largement inspiré de Francis Cabrel ; d'aucuns l'auront reconnu...)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 19:06

LAMPADAIRE.JPG

 

Dans la lueur des lampadaires

Le long du trottoir édenté

L'averse avec fracas

          baisse le rideau rouillé

                    de l'ultime saison

Alors que s'écoulent sans remords

Les choses du monde et des astres

L'enfant sans mots

          voit s'éloigner sa mère

                    qui le laisse orphelin

Les amants font le geste muet

          pour ne plus se voir

 

Ne plus se voir ne plus se dire

L'homme au pain mouillé

          s'avance vers l'obscur

                    au rideau rouillé

Offrant à l'aversion

          de l'insidieuse averse

                    sa face d'antan

Un instant éblouie

Par la lueur des lampadaires

Le long du trottoir édenté

 

François Cheng, Qui dira notre nuit

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 20:00

rouge1.JPGrouge2.JPGrouge3.JPGrouge4.JPGrouge5.JPGrouge6.JPGrouge7.JPGrouge9.JPGrouge8.JPG

 

Coup de froid.
Coup de vent.
Les feuilles virevoltent.
Tapis rouge.

 

P.S. : Pour celles et ceux qui s'inquiètent de ne pas voir aussi fréquemment que par le passé de nouveaux billets ou de réponse à leur commentaire : tout va bien. Simplement trop de travail et un manque cruel de temps.

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 18:45

marron.JPGIl est rond et lisse.

A première vue un peu froid.
A mesure du temps qui passe,

quand on le tient dans la main,

il devient doux et tiède.

 

Chaque année, c'est pareil.
J'en ramasse un et le tiens au creux de la main, le temps d'une balade.

Je me revois enfant, en promenade avec mon grand-père et revenant les poches pleines.

Et chaque année, je les retrouve, avec une âme d'enfant.

Ronds et lisses.

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories