Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 18:40
Je viens de terminer la lecture du dernier roman de Vincent Engel, paru il y a quelques mois chez Lattès.

Au travers de cette histoire d'amour impossible, Vincent Engel nous emmène en Italie, dans des paysages qu'on imagine somptueux. Le contexte l'est certainement moins : le récit se passe au lendemain de la première guerre mondiale, à l'époque de la montée du fascisme.
Espoirs, rendez-vous manqués... je ne vous en dirai pas plus... si ce n'est qu'une grande partie du récit se déroule entre mer et forêt, à San Nidro dans les Pouilles.

Belle écriture, personnages bien campés, récit qui vous tient en haleine : Vincent Engel ne m'a pas déçue, que du contraire.

Pour vous donner un avant-goût et, qui sait, vous donner l'envie de plonger dans cet ouvrage, en voici le premier paragraphe :

"Il était descendu sur la plage. Besoin de sentir sous les pieds les éclats brûlants du sable, puis, à la lisière de l'eau, la fraîcheur salée. Besoin de tourner le dos à la falaise abrupte, de pierre grise et de verdure. Besoin de noyer les images du village, de ses habitants, dans l'immensité sereine de la mer, le blanc des maisons dans le bleu confondu du ciel et des vagues. Besoin de n'être pas là où on le croyait, où on l'attendait. Où reposait celui qui n'était plus, celui qui ne viendrait plus sur cette plage. Celui qui n'aurait plus jamais besoin de rien ni de personne. (...)".

Vincent Engel est un auteur belge. Grand connaisseur de l'Italie, il est romancier, essayiste, chroniqueur et il enseigne la littérature comparée à l'Université de Louvain.

... pour Flo et pour Nicole... parce que c'est l'Italie.
Repost 0
Published by Naline - dans livres
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 17:32






Ce sera par un jour d'automne
Avant que le froid ne revienne
Nous franchirons toutes les haies
Et nous traverserons la ville
Avant que sur la plaine brûlée
Ne se referment les logis humains
Nous irons à deux vers l'ouvert
Ouverts à ceux qui comme nous
Rient et pleurent, comme nous portés
Par le souffle qui ici nous lie
Souffle aussi ardent qu'un rayon
Que ne résorbe point le noir
Et parmi tant d'ailes trouant le ciel
De feuilles sanglantes le sol
Il sera seul à tout prendre encore
Seul à prendre de court la mort

François Cheng, A l'orient de tout
Le long d'un amour

Repost 0
Published by Naline - dans Nature
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 20:00
Comme chaque année, dans le cadre de "La Fureur de lire" des animations autour de la lecture sont proposées aux petits et grands dans les bibliothèques, les librairies... jusqu'au 18 octobre. Un bel encouragement à la lecture, pour ceux pour qui cela s'avère encore nécessaire.

"Tout m'est lecture. La plus grande partie de ma bibliothèque est dans le ciel, avec ses volumes dépareillés de nuages, jamais à la même place."
Christian Bobin.
Repost 0
Published by Naline - dans livres
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 16:30

Avant de sombrer dans sa léthargie hivernale,
la nature bénéficie d'un dernier sursaut de vitalité
et prend parfois des allures de printemps.
Pour le plus grand plaisir de celles et ceux qui arpentent les chemins !



Une leçon de vitalité et d'optimisme
dans un monde parfois quelque peu léthargique ?
C'est en tous cas ainsi que je l'ai perçu...

Linaire commune et ortie blanche

Repost 0
Published by Naline - dans Nature
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 15:29

Ciel gris pour la balade brabançonne d'hier matin.
Pourtant, le paysage est éclairé de lumineuses taches jaunes.
Comme en été.
Jaune colza.



Mais au-delà de ce jaune soleil qui nous donne un arrière-goût d'été,
les arbres et autres végétaux se transforment,
jaune orangé, mordoré, rouge.
Les feuilles se dispersent au vent
pour ne pas nous faire oublier
que l'automne est bien arrivé !




"Le spectacle de la Nature est toujours nouveau,
puisqu'elle en renouvelle toujours les spectateurs.
La vie est son invention la plus exquise,
et la mort, son procédé expert pour s'emplir de vie."
Goethe

Repost 0
Published by Naline - dans Nature
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 05:41
Barak Obama s'est vu décerner le Prix Nobel de la Paix. Surprise et émotion. J'entends les partisans et les détracteurs.
Je constate que les choses bougent depuis quelques temps. Pas suffisamment vite, pensent certains.

Et cela me fait penser au texte d'Emmanuel Fuchs concernant l'espérance :

"Devant le vide qui continue à se creuser, devant les impasses dans lesquelles nous conduisent les idéologies modernes ou les intégrismes de tout poil, devant le déficit d'espérance de notre monde, il s'agit de rappeler qu'une espérance est possible et que construire un monde meilleur n'est pas une utopie, mais c'est bien là notre responsabilité.
Et cela passe par le rappel même dans notre société sécularisée de l'importance d'une référence transcendante capable d'orienter nos choix, nos actions, vers plus de liberté et de solidarité."

Beau dimanche à vous qui passerez par ici !
Repost 0
Published by Naline - dans Ce qui m'inspire
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 16:20

Coumarine vient de publier un billet qui évoque Charles Juliet et Bram Van Velde, ce peintre fabuleux  du 20e siècle, dont j'ai vu une toile le mois dernier à l'exposition "Passions partagées" à Lausanne.

Je replonge avec bonheur dans l'ouvrage de Charles Juliet "Rencontres avec Bram Van Velde" dans lequel j'avais souligné ce passage :

"A un autre moment, nous parlons de ces oeuvres littéraires du passé, où incontestablement le vrai est présent, mais dont pour nous les mots sont morts. Et comme je remarque combien rares sont les oeuvres où soit rassemblé ce qu'il importe de tirer au jour, de faire circuler de conscience à conscience, il constate :


- On doit le reconnaître, l'art n'a que très rarement servi le vrai.
- Indéniablement, il y a une source du vrai. Mais il faut la chercher
."

Longue quête que cette source du vrai.
Quête incessante aussi !

Repost 0
Published by Naline - dans livres
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 17:29

Après la pluie, le beau temps. C'est ce que dit le proverbe populaire.
Et cela encore s'est vérifié aujourd'hui.
Ciel légèrement nuageux avec de grands rayons de soleil,
d'un soleil éclatant,
après que toute la poussière ait disparu avec la pluie.
Dommage que j'étais enfermée au bureau :
j'aurais aimé aller me balader dans la nature et profiter de cette belle lumière.

"J'aime la pluie
car la pluie nous fait vivre dans l'attente,
dans l'espoir de l'arrêt de la pluie."

Paul Yonnet.

La photo est un petit souvenir de vacances
sur les chemins du Jura.
Après la pluie.
Un bel écrin pour mille et une gouttes
mille et une perles de lumière

Après la pluie, le beau temps !
Repost 0
Published by Naline - dans Nature
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 18:24
Ce soir, au programme, c'est du bleu orage.
Rien d'étonnant après l'incroyable chaleur de la journée.

Eclair.
Un grand éclairage de lumière bleue fend la noirceur de la nuit.
Immédiatement suivi d'un grondement qui fait trembler vitres et bibelots.
Eclairs à répétition.
Tonnerre presque ininterrompu.
Un vrai feu d'artifice !
En moins agréable.

Et pour accompagner tout cela,
une pluie diluvienne qui trouble les vitres.
Les grosses gouttes tombent dru sur le sol.
Elles rebondissent formant de véritables gerbes.

L'eau dévale la rue à gros moutons
noyant tout sur son passage.
Elle s'engouffre avec rage dans les bouches d'égout.

Au loin retentissent les sirènes hurlantes
des pompiers appelés à la rescousse.

Bleu orage du changement de saison.
Les jardins avaient soif après cet été relativement sec.
A présent, ils doivent dire "stop, n'en versez plus !"

Repost 0
Published by Naline - dans Nature
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 19:51
Partager, c'est ce qui me fait avancer.
Partager mes découvertes : le beau, les livres, les lieux...
C'est ce que j'essaie de faire ici.

Partager mes passions,
Pargager mon expérience,
Partager des moments de complicité...

Partager,
comme ces végétaux qui sèment au vent
les graines pour le printemps prochain.

"Ce que tu donnes au monde,
c'est à toi pour toujours.
Ce que tu gardes,
c'est perdu à jamais".

Gitta Mallasz
Dialogues avec l'Ange
Repost 0
Published by Naline - dans Nature
commenter cet article

  • : Le blog de Naline
  • Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories