Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 18:50

arbre2.JPG
L'arbre devant la fenêtre prépare le printemps.
Il médite dans le froid sur ce qu'il donnera bientôt.

Dans quelques semaines
il proposera au monde plus de lumière
que tous les livres jamais écrits.
Cette lumière passera et l'an prochain il en donnera une autre, encore.
C'est le nom de son travail
et c'est le nom du travail des vivants
tant qu'il leur reste une saison, un jour, une heure :
donner, encore.

Christian Bobin, La présence pure

Partager cet article

Repost0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 18:34

lambeauxUn roman biographique et autobiographique écrit à la deuxième personne.
Un ouvrage en deux parties : hommage à sa mère biologique et hommage à sa mère adoptive.
Un petit recueil que j'ai relu avec beaucoup d'émotion et de plaisir de lecture.

"Tes yeux. Immenses. Ton regard doux et patient où brûle ce feu qui te consume. Où sans relâche la nuit meurtrit la lumière. Dans l'âtre, le feu qui ronfle, et toi, appuyée de l'épaule contre le manteau de la cheminée. A tes pieds, ce chien au regard vif et si souvent levé vers toi. Dehors, la neige et la brume. Le cauchemar des hivers. De leur nuit interminable. La route impraticable, et fréquemment, tu songes à un départ, une vie autre, à l'infini des chemins. Ta morne existence dans ce village. Ta solitude. Ces secondes indéfiniment distendues quand tu vacilles à la limite du supportable. Tes mots noués dans ta gorge. A chaque printemps, cet appel, cet élan, ta force enfin revenue. La route neuve et qui brille. Mais à quoi bon partir. Toute fuite est vaine et tu le sais."

C'est par ces quelques mots que Charles Juliet commence son ouvrage intitulé Lambeaux.
Ecriture claire, fluide, belle et précise.
Un très beau moment de lecture !

Partager cet article

Repost0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:22
rocherLes rochers, comme les arbres, les écorces, me fascinent.
Je peux passer de longs moments à les contempler.

François Cheng, dans Souffle-Esprit, rapporte ce que Wang Chih-yuan en dit quand il parle de peinture.

"Un rocher, certes, est une entité stable. Pourtant il faut le représenter comme une présence aussi mobile que le souffle, aussi fluide que l'eau. Cela ne s'explique pas aisément par des mots : au peintre de le sentir. Les Anciens donnaient au rocher le nom de 'racines des nuages' ; ils disaient aussi que les rochers, à l'aspect tourmenté ou joyeux, fantastique ou paisible, semblent changer de physionomie à chaque instant. On voit par là que l'esprit du rocher est tout de mobilité et de fluidité."


Partager cet article

Repost0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 16:36

 

premices.JPG


Hier, malgré le froid et la boue sur les chemins,
les mésanges profitaient du timide rayon de soleil
pour chanter à tue-tête.

Et sur le noisetier, les chatons sont en gestation;
une timide pointe de vert a même fait son apparition.

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 16:39

n-b1.JPGn-b2.JPGn-b3.JPG

Noir et blanc.
Noir intense.
Blanc immaculé.
Noir et blanc sur fond gris.

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 18:51
Josaphat1.JPGJosaphat2.JPGJosaphat3


On s'imaginait déjà qu'elle était repartie définitivement pour cette saison.
Que nenni !
Surprise de retrouver un petit matin tout blanc.
De gros flocons ont transformé la ville.
De passage par le Parc Josaphat, je n'ai pu résister à immortaliser cette douce ambiance.

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 17:45

parure.JPGCoquette,
cette jolie branche colorée
a enfilé bracelets et collier.

Originale parure printanière,
pleine de charme.

Simplement pour nous faire patienter,
en attendant de voir poindre
les premières pousses vertes.

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 19:16

Jeu

jeu.JPG


Plus qu'un simple passe-temps,
tactique et réflexion,
stratégie et décisions.

Jeu d'échec géant,
moments de complicité et de partage.

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 18:11
Matin glacial.
Au lever du soleil, la brume est bien présente sur la ville.

bxl1 bxl2

De mon bureau perchoir au 13e étage, en plein centre, j'ai la chance d'avoir une vue superbe sur le coeur de Bruxelles. Et même par temps brumeux, et au travers de vitres pas toujours très propres, le spectacle est grandiose.
Spectacle que je contemple chaque jour, sans me lasser. "Bruxelles, ma belle" chantait Dirk Annegarn. Et il avait raison !

A gauche, la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule.
A droite, l'Hôtel de ville sur la Grand'Place, avec, à l'arrière, l'église de la Chapelle et plus loin l'imposant édifice du Palais de Justice.

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 17:16
pont.JPGPetit pont pittoresque
fait de planches patinées
parfois un peu pourries

Il paraît qu'il en a vu passer des pas
petits, poltrons, paresseux ou paisibles

Il a patienté sous le poids du passage
des parlementaires péremptoires
des penseurs  passifs
des poupées parfumées
des prêtres prédicateurs
des pères et des poupons
des pitres et des pirates
des professeurs et des provocateurs
sous la pluie ou dans la poussière
par tous les temps

Il s'est tu, pacificateur,
sans prétendre à un petit pourboire,
pour permettre les palabres, les plaisanteries et les papotages

Passerelle populaire dans les parages
Prolongement prosaïque
Promenade prophétique
Passage vers le paradis

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories