Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 18:28

hortensia

Le plus beau métier d'hommes
est le métier d'unir les hommes
et de pousser les portes du possible.

A. de Saint-Exupéry

Pourquoi sont-ils si nombreux ceux qui divisent les hommes ?

Partager cet article

Repost0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 17:41
3evague.JPGIl nous faudra encore patienter quelques jours de plus.
La lumière et la douceur, ce n'est pas encore pour tout de suite.

Nouvel épisode neigeux.

Dès les dernières heures de la nuit,
la neige tombait à gros flocons
recouvrant tout d'une belle couche immaculée
entraînant avec elle un cortège d'accrochages et d'embouteillages.

Dommage. Il me fallait aller travailler
au lieu d'envisager de me promener...

La neige que nous vîmes tomber
est-ce une autre
cette année ?

Bashô

Partager cet article

Repost0
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 18:35

ombre

Soleil d'hiver.
Soleil bas, même au milieu de la journée.
Soleil pâle.
Soleil timide.

...Quand il est là et que la grisaille s'est dissipée
(ce qui n'est pas le cas ici aujourd'hui...).

Etonnants éclairages
qui offrent aux passants
des clins d'oeil lumineux
pour les faire patienter.
 

Partager cet article

Repost0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 18:45
Le soleil a un formidable pouvoir de transformation.
Alors que quelques jours auparavant, je trouvais les écorces tristes et ternes,
samedi, sous les rayons du soleil, c'était une véritable explosion de formes et de couleurs.

ecorce2.JPGecorce1ecorce3
ecorce5ecorce6ecorce4

Partager cet article

Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 18:23


bardane.JPG


L'été passé semble tellement loin.
Et pourtant...
des traces sont toujours visibles.
Bien présent et bien droit,
un vestige de bardane le long du chemin.

Partager cet article

Repost0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 17:03

gonflette.JPG


Le soleil nous a gratifiés de doux rayons généreux et bienfaisants.
Les oiseaux chantent à tue-tête
et les branches font de la gonflette...

Partager cet article

Repost0
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 17:57
respiration.JPGSemaine de grisaille.
A tous points de vue.
Mais on ne va pas se laisser abattre...

Les éclaircies de la fin d'après-midi m'ont judicieusement invitée à quitter le centre ville de bonne heure pour prendre un bol d'air bénéfique.

Respirer.
Se vider la tête.
Tourner la page.
Pour bien entamer le week-end.

Mes pas m'ont menée autour de l'étang.
Et là, cadeau.
La superbe lumière du soleil couchant en point d'orgue.
Promesse de lendemains meilleurs.

Partager cet article

Repost0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 18:50

arbre2.JPG
L'arbre devant la fenêtre prépare le printemps.
Il médite dans le froid sur ce qu'il donnera bientôt.

Dans quelques semaines
il proposera au monde plus de lumière
que tous les livres jamais écrits.
Cette lumière passera et l'an prochain il en donnera une autre, encore.
C'est le nom de son travail
et c'est le nom du travail des vivants
tant qu'il leur reste une saison, un jour, une heure :
donner, encore.

Christian Bobin, La présence pure

Partager cet article

Repost0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 18:34

lambeauxUn roman biographique et autobiographique écrit à la deuxième personne.
Un ouvrage en deux parties : hommage à sa mère biologique et hommage à sa mère adoptive.
Un petit recueil que j'ai relu avec beaucoup d'émotion et de plaisir de lecture.

"Tes yeux. Immenses. Ton regard doux et patient où brûle ce feu qui te consume. Où sans relâche la nuit meurtrit la lumière. Dans l'âtre, le feu qui ronfle, et toi, appuyée de l'épaule contre le manteau de la cheminée. A tes pieds, ce chien au regard vif et si souvent levé vers toi. Dehors, la neige et la brume. Le cauchemar des hivers. De leur nuit interminable. La route impraticable, et fréquemment, tu songes à un départ, une vie autre, à l'infini des chemins. Ta morne existence dans ce village. Ta solitude. Ces secondes indéfiniment distendues quand tu vacilles à la limite du supportable. Tes mots noués dans ta gorge. A chaque printemps, cet appel, cet élan, ta force enfin revenue. La route neuve et qui brille. Mais à quoi bon partir. Toute fuite est vaine et tu le sais."

C'est par ces quelques mots que Charles Juliet commence son ouvrage intitulé Lambeaux.
Ecriture claire, fluide, belle et précise.
Un très beau moment de lecture !

Partager cet article

Repost0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:22
rocherLes rochers, comme les arbres, les écorces, me fascinent.
Je peux passer de longs moments à les contempler.

François Cheng, dans Souffle-Esprit, rapporte ce que Wang Chih-yuan en dit quand il parle de peinture.

"Un rocher, certes, est une entité stable. Pourtant il faut le représenter comme une présence aussi mobile que le souffle, aussi fluide que l'eau. Cela ne s'explique pas aisément par des mots : au peintre de le sentir. Les Anciens donnaient au rocher le nom de 'racines des nuages' ; ils disaient aussi que les rochers, à l'aspect tourmenté ou joyeux, fantastique ou paisible, semblent changer de physionomie à chaque instant. On voit par là que l'esprit du rocher est tout de mobilité et de fluidité."


Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories