Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 19:03

Il y a quelques jours, c'était le Nouvel An chinois.
Le 26 janvier, pour être tout à fait précis,
qui marquait le début de l'année du boeuf de terre.

Cette fête du Nouvel An,
les chinois l'appellent aussi Fête du printemps.
Et c'est pour eux l'occasion de faire la fête,
où qu'ils soient,
en Chine ou aux quatre coins du monde. 
Costumes colorés,
cortèges bigarrés,
masques impressionnants,
et nombreux lampions.

 

 



Pour l'occasion, voici aussi des lampions,
vestiges d'une balade d'il y a quelques mois
sur les sentiers brabançons.

Frêles lampions,
presque aussi légers qu'une plume.

Contraste avec la vivacité
de leur couleur éclatante.

Etonnante nature,
étonnants lampions
qui ont résisté aux assauts
des vents et de la pluie.






Alors, à l'occasion de cette fête du printemps (oui, il faut y croire, malgré les averses hivernales et une météo encore bien fraîche), je vous souhaite xīn nián hǎo.

Excusez mon accent... vous ne m'avez peut-être pas comprise...

Cela veut tout simplement dire bonne année !

Repost 0
Published by Naline - dans Nature
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 09:27

En gestation.
A venir.
Au coeur de l'hiver
la nature se prépare.





"Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver."

Khalil Gibran

Repost 0
Published by Naline - dans Nature
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 11:42

 


En novembre, j'avais planté quatre bulbes sur du sable. Deux ont fleuri pour Noël. Vous vous en souvenez peut-être, si vous passez habituellement par ici.

Deux avaient boudé...

Jusqu'au jour où, voulant ranger les bulbes fanés, je me suis rendu compte qu'ils s'étaient enfin décidé à démarrer.

Et aujourd'hui, de belles corolles blanches, joliment nacrées, s'épanouissent à nouveau au soleil. Pour mon plus grand plaisir.

Ces douces fleurs, pleines de vie, je les dédie aux victimes de la crèche de Termonde et à leurs familles.

Je les dédie aussi à la famille de ma voisine d'enfance (toujours voisine de maman), disparue hier, subitement et trop tôt, d'une crise cardiaque.




Repost 0
Published by Naline
commenter cet article
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 19:30

"Nous, on jouait de la musique, lui c'était autre chose. Lui, il jouait... quelque chose qui n'existait pas avant que lui ne se mette à le jouer, okay?, quelque chose qui n'existait nulle part."

Lui, c'est Novecento.
Celui qui est né sur un bateau lors d'une traversée et qui, trente ans plus tard, n'a toujours pas mis pied à terre.
Il passe sa vie à composer une musique toute personnelle.

C'est ce qu'Alessandro Baricco, cet écrivain italien, décrit avec merveille et poésie dans ce monologue intitulé Novecento : pianiste.

Dans la postface de ce petit ouvrage que je viens de relire avec énormément de plaisir Françoise Brun écrit :
"Un certain 'désespoir' traverse peut-être, vif et léger, les livres de Baricco. Mais c'est que la vie humaine est finie, délimitée, quand le monde, lui, est immense, infini, merveilleux et terrible. Et de cette multiplicité infinie du monde, aucun texte jamais, aucune musique, ne poura rendre comptee".

 

A vous qui passez par ici, je vous souhaite un beau moment de lecture ! 

Repost 0
Published by Naline - dans livres
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 19:36
"La paix aurait pu être une fleur sauvage,
de ces fleurs des champs que  nul ne sème ni ne moissonne.
La paix aurait pu être de ces fleurs des prés
que l'on trouve toutes faites un beau matin
au bord d'un chemin, au pied d'un arbre ou au détour d'un ruisseau.
Il aurait suffit de ramasser la paix
comme on ramasse des champignons
ou comme on cueille la bruyère ou la marguerite.
Au contraire,
la paix est un travail, c'est une tâche.
Il faut faire la paix comme on fait du blé.
Il faut faire la paix comme il faut des années pour faire une rose
et des siècles pour faire une vigne.
La paix n'existe pas à l'état sauvage :
il n'y a de paix qu'à visage humain."
                               Jean Debruyne.

Arlette m'a envoyé ce beau texte que je ne résiste pas à partager avec vous, les habitués ou ceux qui sont de passage par hasard.
Et je dédie ce texte à Brigitte, la fille d'Arlette, qui part très bientôt pour de nombreux mois en Amérique du Sud. Qu'elle trouve sur sa route beaucoup de paix à visage humain !
Repost 0
Published by Naline - dans Ce qui m'inspire
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 19:42


Trois réverbères...
Pourtant, il n'y en existe qu'un seul !

Photo prise ce dimanche,
en pleine matinée ensoleillée d'hiver.

Ambiance surréaliste.

Que peut-il bien se passer derrière ce mur ?
Un indice... qui a peint ce type d'ambiances surréalistes ?

Magritte, pardi.
Célèbre peintre belge,
mais aussi un des dix peintres les plus célèbres du monde, semble-t-il..

Derrière ce mur, qui n'est en fait qu'une immense toile,
se prépare le tout nouveau Musée Magritte.
Ouverture le 9 juin prochain.

Rendez-vous ici dans quelques mois,
une fois que j'en aurai fait la découverte.

Repost 0
Published by Naline - dans expos
commenter cet article
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 20:53

Dans le grand hall du Musée des Beaux-arts de Bruxelles trône une grande sphère.
Elle scintille de mille nuances vertes et bleues sous la verrière du musée.
Etrange objet...
Objet d'art,
d'une taille imposante, supérieure à celle d'un homme,

reposant sur un élégant socle métallique.

 

Une mappemonde de notre terre ?
D'une autre planète ?
Une simple sphère ?
Qu'importe.

Plus on s'approche, plus on est frappé par la multitudes de nuances auxquelles s'ajoutent de l'orangé et du mordoré.

A quelques pas, on découvre qu'il s'agit de milliers de scarabées,
étonantes bestioles de toutes tailles,
collées les unes aux autres.

Etonnante réalisation.
Intitulée "Le Globe",
elle est l'oeuvre de Jan Fabre,
un artiste belge contemporain
exposé récemment dans les salles du Louvre.

Quel étonnant contraste
avec ces scupltures de marbre ou de bronze
qui ornent ce majesteux hall d'entrée.



Repost 0
Published by Naline - dans expos
commenter cet article
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 18:06

Une ville est une source inépuisable de découvertes,
petites ou grandes.

Bruxelles ne constitue pas d'exception.


Je vous emmène Montagne de la Cour, sur la colline à côté de la Grand'Place.



Une tourelle élégante surmonte un superbe bâtiment Art nouveau.

 

Construit en 1899 par l'architecte Paul Saintenoy,
il abritait le célèbre magasin "Old England",
jusqu'à la fin des années 70 si je ne me trompe...

 

Restauré, cet édifice accueille aujourd'hui ce que les bruxellois connaissent sous le nom de MIM,

c'est-à-dire le musée des instruments de musique.

Repost 0
Published by Naline - dans Bruxelles
commenter cet article
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 10:32

Il y en a qui hier ont pris un bol d'air,
moi, j'ai pris un grand bol d'art.

Mes pas m'ont menée au Musée des Beaux-Arts, pour découvrir la magnifique exposition Cobra, organisée dans le cadre du 60e anniversaire de ce mouvement créé en 1948 par des artistes de Copenhage, Bruxelles et Amsterdam.

Sur le site de l'expo, une video vous permet d'apercevoir quelques oeuvres et d'en savoir un peu plus sur ce mouvement pictural.

La photo ci-contre est une oeuvre à quatre mains, du belge Dotremont et du danois Asger Jorn, mêlant peinture et écriture.

"Notre expérimentation cherche à laisser s'exprimer la pensée spontanément, hors de tout contrôle de la raison.

Par le moyen de cette spontanéité irrationnelle, nous atteignons la source vitale de l'être.
Notre but est d'échapper au règne de la raison, qui n'a été, qui n'est encore autre chose que le règne idéalisé de la bourgeoisie, pour aboutir au règne de la vie."
Asger Jorn, Discours aux pingouins, Cobra, 1949.

Repost 0
Published by Naline - dans expos
commenter cet article
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 18:17

La soirée était belle et douce.
Propice à un beau moment de lecture.
Je me suis bien installée, avec un fond musical
fait de légèreté et de sérénité.

Et je me suis laissé porter par la légèreté de la neige,
par sa blancheur immaculée,
par les haïkus,
par cette écriture épurée et sans frioritures inutiles.
Je me suis laissé emporter par cette quête d'absolu,
d'amour de la vie et du beau.

Il n'y a plus de neige, me direz-vous !
Il n'y a que "du blanc à songer" comme aurait dit Rimbaud.

J'étais tout simplement plongée dans le délicieux ouvrage, signé Maxence Fermine, intitulé Neige, ce roman poétique qui se passe dans le Japon du XIXe siècle.

Si vous ne connaissez pas ce petit livre, je vous le recommande chaudement ! L'écriture est belle comme un cristal de neige et légère comme un flocon. En voici un avant-goût, extrait des premières pages de ce recueil qui se lit en une soirée !

(...) Un matin, le bruit du pot d'eau qui éclate dans la tête fait germer une goutte de poésie, réveille l'âme et lui confère sa beauté.  C'est le moment de dire l'indiscible. C'est le moment de voyager sans bouger. C'est le moment de devenir poète.

Ne rien enjoliver. Ne pas parler. Regarder et écrire. En peu de mots. Dix-sept syllabes. Un haïku.

Un matin, on se réveille. Il est temps de se retirer du monde pour mieux s'en étonner.

Un matin, on prend le temps de se regarder vivre. (...)

A vous qui passez par ici, régulièrement ou par hasard, je vous souhaite de délicieux moments, aussi délicieux que ceux que j'ai passés en savourant ces pages !

Repost 0
Published by Naline - dans livres
commenter cet article

  • : Le blog de Naline
  • Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories