Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 16:22

ete.JPG

Quand tout semble gris et triste,
quand l'absence est cruelle,
rester droit,
comme cette tige de maïs oubliée dans un champ,
et croire à la lumière...

"Au sein de l'hiver,
j'ai trouvé en moi un invincible été"
Albert Camus

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 20:44

avenir.JPG

Un homme qui s'avance est un homme sauvé !
Tous les croyants sont des nomades, des gens du voyage :
ils vont à la rencontre d'une présence,
sur la foi d'une promesse...

Il faut sortir, briser l'enfermement, saccager l'encagement,
celui des principes, des routines, des radotages
et de toutes les autres bavures du coeur et de la pensée.
Aller de commencement en commencement,
vers des commencements qui n'auront pas de fin.
Ainsi sont allés les bergers et les mages et l'étoile était au rendez-vous !

A force d'écouter les voix qui crient,
à force de scruter la nuit...
les marcheurs d'aujourd'hui entendront, ils verront...
Dans l'ombreuse immensité de la nuit
leurs coeurs accordés frémiront
aux battements sourds du coeur caché de Dieu.

Le langage de la nuit est fait de bruissement
d'innombrables brindilles de silence.
Il y faut une oreille exercée et un coeur complice...
C'est l'a-venir qui s'ouvre et se dévoile...
Il est une surprise, comme la naissance.
Une promesse qui se réalisera puisqu'elle est annoncée.
L'a-venir est imprévisible
comme un nouveau-né dont la liberté s'éveille
et qui ne cessera jamais de dérouter et de surprendre.

L'a-venir est un mot biblique par excellence,
car il est pétri d'attente et de promesse,
c'est la parole donnée, la parole offerte,
la parole écoutée et crue !

Un jour, j'ai grand ouvert les portes et les fenêtres,
un courant d'air a tout balayé de mes prétentions
et la nuit est tombée,
la nuit et son silence.
Et c'est dans le silence que j'ai entendu Dieu.
Il est celui qui vient et je lui suis présent.

d'après Paul Baudiquey - Pleins Signes

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 20:18

620 000 kilomètres
310 écoles
1 464 jours
25 000 dessins
160 000 photos
192 pays
... soit 645 836 sourires immortalisés sur les photos d'Anthony et Stéphanie, de l'association belge Art in all of us, qui  a parcouru 192 pays des Nations Unies dans lesquels ils ont animé des ateliers créatifs. Leur objectif ? Stimuler la créativité, la curiosité ; promouvoir la tolérance pour la différence et éveiller au sens civique. Une action qui mérite d'être saluée.
art1.JPG

Cette belle expérience leur a permis d'éditer un superbe album que j'ai eu la chance de recevoir (merci Pascale et Marc !). Cet ouvrage présente chaque pays au travers d'une magnifique photo, d'un dessin d'enfant et d'un poème.

Allier créativité, tolérance et esprit civique : chapeau bas, Anthony et Stéphanie !

Et vous... vous cherchez encore une idée de cadeau sympa et original ? N'hésitez pas, consultez leur site !
Belle découverte !

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 12:53

un peu comme le temps de ce samedi
gris clair
gris foncé
avec de temps en temps une furtive éclaircie

gris1.JPGgris10gris16gris11
gris13gris14gris4gris5 
gris2gris8gris9gris6
gris7gris12gris15gris3


Partager cet article
Repost0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 21:44
haut.JPGNous avons toujours tendance à considérer les difficultés
comme des empêchements.
En réalité, c'est souvent dans les conditions difficiles
que l'homme a les plus grandes possibilités de croissance,
et cela justement parce qu'il est à l'étroit.
Observons comment l'arbre de la forêt résout ce problème.

Dans une forêt,
tous les arbres sont tellement serrés
que si l'un d'eux veut s'étaler,
les autres l'en empêchent.
Cet arbre se dit alors :
"Ce sont là de mauvaises conditions pour mon développement,
mais je vais trouver une solution..."
Il ne peut se déployer en largeur, c'est vrai,
mais rien ne l'empêche de s'élancer vers le haut.
Dans cette direction l'espace est libre,
il ne rencontre plus d'obstacles.

Il en est de même pour l'être humain.
Quand il ne peut plus aller ni en avant ni en arrière, ni par côté,
il ne lui reste qu'à se diriger vers le haut,
c'est-à-dire s'élancer vers le monde spirituel,
car dans cette direction
nul ne peut s'opposer à ses aspirations.

d'après Omraam Nikhaël Aïvanhov
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 19:23

Quatre feuilles au vent
qui se laissent apprivoiser par la lumière d'automne.
Des feuilles qui s'élèvent 
comme les notes sur une portée.
Grande symphonie de la nature.
Concerto pour la beauté.

La musique a le don d'ouvrir notre âme.
La musique a le don de nous transporter
surtout quand elle est interprétée avec talent.

Grâce à Claire-Marie et en sa compagnie, j'ai assisté à un superbe concert au Palais des Beaux-Arts - rebaptisé Bozar - donné par l'Orchestre philarmonique de Saint-Pétersbourg, sous la direction de Yuri Temirkanov, avec Julia Fischer, jeune violoniste allemande.
Au programme, "Kikimora" de Anatol Lyadow, le mythique concerto pour violon de Tchaikovsky et "Pétrouchka"  de Stravinsky.
Avec, en bis et en solo, la sarabande de la sonate en ré mineur de Bach.

Emotion.
De la beauté à l'état pur.
Cadeau.
Merci Claire-Marie.

Et le lendemain, La Libre, un grand quotidien belge titrait "Entendre le Saint-Pétersbourg et mourir". En parlant de "Pétrouchka", le journaliste écrit : "L'exploit s'offrait au regard, à l'écoute, à l'imagination ; le silence final fut un arrachement..."
Partager cet article
Repost0
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 18:44

Depuis de longs mois je m'interroge.
Pourquoi tant de violence dans les rapports de travail ?
Pourquoi ces luttes de pouvoir et d'influence ?
Pourquoi ces mensonges et ces brimades ?
Pourquoi ce harcèlement ?

Tout irait tellement mieux si on pouvait exprimer son point de vue et écouter celui de l'autre avec bienveillance et esprit d'ouverture.
Tout irait tellement mieux si on pouvait travailler en équipe, pour que la somme des compétences de l'équipe soit supérieure à la somme des compétences individuelles.

"Croire en la violence et à ses conséquences est l'utopie majeure de l'humanité.
La violence s'appelle esprit de profit, domination et irrespect.
Sortir des vieux réflexes reptiliens et devenir intelligent s'apprend, cela se nomme 'conversion'."
Louis Campana
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 18:47
Histoires de murs.

Elles sont nombreuses,
les histoires de murs.

L'histoire, avec un grand H, en est émaillée d'exemples connus ou moins connus,
réels ou virtuels.

Grande muraille, rideau de fer, bande de Gaza, la ligne verte à Chypre, Corée, Belfast...

Chez nous aussi.

Murs de la honte, de la division, de la discrimination.

Murmures de peuples opprimés.
Murmures de femmes et d'hommes subissant discriminations et violences.

Murmures fragiles, murmures ténus
comme ces brindilles que la première bourrasque viendra faire plier.

Murmures fragiles que les bottes et les armes tentent de faire taire.

Et pourtant, il est des hommes et des femmes qui, au lieu d'ériger des murs, tentent pierre après pierre, de constuire des ponts ! Graines de paix, graines de tolérance, graines d'amour...


Partager cet article
Repost0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 19:24

Beauté insaisissable qui vient vers nous gracieusement,
nous regarde avec attention,
tourne nos sens vers l'intérieur.
Beauté accueillie, contemplée,
qui dit quelque chose de nous, de nos rêves,
qui aiguise notre soif
et nous invite à remonter vers la source, vers l'origine.
Féérie de la vie qui se concentre et chante
dans cet équilibre parfait de couleurs et de formes.
Palettes aux nuances subtiles :
bien plus que la poussière,
harmonie où resplendit la flamme de tout son être.
Splendeur de ces réalités les plus humbles
qui nous regardent.
Grâce légère comme un souffle qui mène ailleurs.
Tant de perfection, de beauté murmurent en nous.
L'harmonie secrète des êtres et des choses
nous est donnée gratuitement.
Beauté cachée qui seule peut découvrir notre liberté de nous arrêter, enfin,
pour apprendre à voir, à aimer.
Chaque jour la lumière nous y invite.
Elle nous dit : "vois..."
Elle regarde avec nous puis se retire en silence
nous laissant libres d'avancer vers le mystère ou de le refuser.

Amédée Besset, En chemin.

Merci à Jackie de m'avoir fait découvrir ce beau texte.
Partager cet article
Repost0
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 20:18

Nivellement par le bas.
Médiocratie.
"Quick & dirty", comme disent les anglo-saxons.
Malheureusement, le lot du quotidien de beaucoup.
"Jouer petit ne sert pas le monde" : les arbres l'ont bien compris, eux...

Cela me fait penser au discours d'investiture de Nelson Mandela à la présidence d'Afrique du Sud, en 1994.
En voici un extrait :

"Notre plus grande peur n'est pas que nous soyons inadéquats. Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de ce qui est mesurable.
C'est notre lumière, pas notre obscurité qui nous effraie le plus.
Nous nous demandons 'qui suis-je pour être brillant, merveilleux, talentueux, fabuleux?'
En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.
Jouer petit ne sert pas le monde.
Se rétrécir devant les auters pourqu'ils ne se sentent pas en insécurité ne fait pas preuve d'une attitude éclairée.
Nous sommes tous voués à briller, comme le font les enfants.
Nous sommes nés pour manifeser la gloire de Dieu qui est en nous.
Ce n'est pas le sort de quelques-uns d'entre nous.
C'est le sort de chacun.
Et quand nous laissons notre propre lumière briller, nous donnons, sans être conscients, la possibilité aux autres de faire la même chose.
Quand nous nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres."

Partager cet article
Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories