Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 06:36
Ta part de ciel comme cette rincée de fleurs ainsi je joncherai de mots
Les sentiers que tu ouvrais devant toi le soleil te chauffant le dos
Lorsque tu t'avançais vers l'ombre sans nom encore pour respirer
A pleins poumons l'air frais du soir jusqu'à la source aujourd'hui tarie
Où tu venais te tremper l'âme je me souviens du cliquetis des pointes
Et du partage des terres âprement gagnées que nous découpions droites
Il n'était que fouillis que cette sylve dépassant le mur de notre enceinte
Tu craignais que la nuit ne l'absorbe comme elle éteint tous les jardins
Du monde à l'heure dite entre chien et loup et qu'elle envoile les corps
Ah qu'était-ce pour moi de palper l'ombre à tes côtés et de débusquer
Au coin de ton regard cet aveu d'innocence de vivre encore debout
Quand je mesurais la fragilité de ces années enserrées dans le rêve fou
D'avoir vécu sur la berge du fleuve alors que d'une seule enjambée
Tu pouvais en franchir le cours le coeur au vent dans le froid par dire

Gérard Titus-Carmel, Ici rien n'est présent


Tanaisie commune, Tanacetum vulgare
Partager cet article
Repost0
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 17:24

Chemins creux bordés de végétation,
ils sont de véritables refuges pour les oiseaux
venus s'approvisionner en baies mûrissantes.



Avance sur ta route
car elle n'existe que par toi

Saint Augustin

Partager cet article
Repost0
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 17:08


Le jour décline.
La nuit s'installe doucement
sur l'étang.

"Ne participe pas aux ténèbres
mais rayonne la lumière,
toujours et partout."

Guitta Mallaz

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 21:03

Jean Giono disait "Le soleil n'est jamais si beau qu'un jour où l'on se met en route."


Et même si le ciel était incertain,
la balade fut magnifique.

Champ de maïs,
pré de foins,
bocage verdoyant,
pâture à vaches...

Rendez-vous des limaces,
ballet de papillons,
théâtre d'ombre des feuillages,
concert des oiseaux
odeurs de l'humus qui chauffe.

Un régal pour les sens !

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 18:04
Crise. Licenciements. Récession.
Si on les écoutait, on en deviendrait dépressifs...
Bien sûr, je mesure le désarroi de ceux qui sont touchés de plein fouet et qui perdent leur emploi.
Et pourtant, il y a tant de capacité créatrice au sein de chacun de nous.
Souvent soigneusement tapie.
Ouvrons l'oeil !

Edgar Morin en parle très bien...
"(...) La deuxième source d'espoir tient à l'existence de capacités créatrices qui existent chez tous les individus et dans toutes les sociétés.
Ces capacités sont en général endormies parce que les individus sont domestiqués dans des sociétés ossifiées.
A la marge des sociétés, les artistes, les poètes, les musiciens et les inventeurs conservent ces capacités créatrices.
Une crise peut entraîner régressions et désastres, mais aussi éveiller, réveiller la création, l'imagination, l'invention.
Il est possible aujourd'hui de ressusciter l'espérance (...)."

Espérance, comme dans le regard de cette toute jeune fille, scrutant l'horizon, regardant sereinement l'avenir.
Création, comme cette sculpture de René Julien, un autre artiste belge, qui orne de manière permanente le parc du Château de La Hulpe.

Et une pensée pour ma copine Pascale, qui a sculpté de si belles choses !



Partager cet article
Repost0
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 19:13
A plusieurs reprises, j'ai déjà partagé avec vous mon émerveillement pour toute une série de choses, des plus extraordinaires aux plus banales.

Et lors de chaque balade, je continue à m'étonner de m'émerveiller devant de nouvelles choses.
Comme l'orangé de ces baies sur un arbuste dans le parc du Château de La Hulpe. Un orangé qui vire au rose presque fluorescent à la lumière du soleil.

L'autre jour, lors d'un de mes moments de lecture, je suis tombée sur une citation de Teilhard de Chardin, que je pourrais faire mienne :

"Que Dieu me donne d'entendre toujours et de faire entendre aux autres jusqu'à la griserie l'immense musique des choses."

Et c'est un peu ce que j'essaie de faire avec vous qui passez par ici...
La musique des choses. Quelle merveille pour qui l'entend !




Partager cet article
Repost0
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 17:17
Je fais sans conteste partie de la minorité de Belges qui travaillait ce 20 juillet, veille de fête nationale et l'occasion d'un "pont" pour beaucoup.

Mais quelle ne fût pas ma surprise de recevoir une invitation à un petit concert, dans le cadre du festival Midis Minimes. Et c'est avec grand plaisir que j'ai accepté, sans tergiverser !

Au programme de ce midi, Rafik el Maai et son ensemble nous interprétaient, durant 35 minutes, des morceaux de musique spirituelle arabo-andalouse du Maroc. Longues mélopées  (quel souffle !) accompagnées d'instruments à corde ou percussion : violon, tar, oud, viole de gambe...

Découverte d'un univers musical qui ne m'est pas familier.

Un petit air de vacances dans un ciel bruxellois bien nuageux.

Une fois le concert terminé, retour au bureau sous la pluie, mais la tête pleine de nouvelles mélodies.

Merci Monick !


Une belle formule pour écouter ses instruments et compositeurs favoris ou faire de belles découvertes : tous les midis de juillet et d'août, du lundi au vendredi, concert à 12 h 15 dans l'église des Minimes ou au Conservatoire à Bruxelles.

Vous souhaitez en savoir plus sur le programme des jours et semaines à venir ? Cliquez ici.



Partager cet article
Repost0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 18:31
Lire.
A chaque fois un bon moment.
Et il ne se passe pas une journée, sans que je lise au moins quelques pages.
Certains me demandent comment je fais sans télé...
Je lis !
Et c'est un grand plaisir.

D'ailleurs, ma PAL comme on dit aujourd'hui,
ma pile à lire - ou à relire - est toujours alimentée...
et la liste dans mon petit carnet s'allonge régulièrement.

Christian Bobin a une belle définition de la lecture :
"Lire. Déplier l'échelle qui est dans l'âme, dont les degrés se perdent de vue, vers le haut comme vers le bas."



Avec une pensée pour tous ceux (et surtout celles) autour de moi qui aiment lire : Jo, Pascale, Christine, Ayane, Dominique...
Partager cet article
Repost0
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 17:37

Traces
d'un autre style




Il ne s'agit plus d'empreintes laissées derrière soi
mais de traces subies

Celles de l'usure du temps
celle de l'usure des vents et de la pluie
celle du soleil et de la chaleur

Traces du temps
sur une embarcation plus toute neuve
sur les armatures d'un pont

Traces du temps
qui font briller nos chevelures de mille guirlandes argentées

Traces du temps
quatre petits tableaux abstraits


"Seules les traces font rêver"
René Char

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 05:46
Prendre la vie avec légèreté.
Oh... je n'ai pas dit insouciance.
Légèreté du lâcher prise.
Légèreté de la pensée positive.
Légèreté de la joie.


"On devrait se laisser envahir par la joyeuse obligation de jouer, de donner du plaisir et d'en prendre innocemment, gratuitement, sans penser un instant à un quelconque bénéfice."

Henri Gougaud.

Et une pensée pour ceux qui se trouvent face à de sérieux obstacles à contourner. En particulier pour Christine.
Partager cet article
Repost0

  • : Le blog de Naline
  • : "La beauté n'est pas le joli, elle est le vivant. Est beau ce qui est vivant, ce qui jaillit de la vie, ce qui honore la vie. Au coeur de notre quotidien, tout est sujet à émerveillement et à gratitude. Faire l'expérience de la beauté nous agrandit, ouvre notre coeur à la joie, nous libère du mental et du négatif." Dans ce blog, je fais miennes ces paroles de Brigitte Sénéca.
  • Contact

Recherche

Catégories